Key Message Update

Mouvements des populations accrus dans l’Est en plein cycle cultural de la saison agricole A

November 2022

November 2022 - January 2023

February - May 2023

IPC v3.1 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Not mapped
Would likely be at least one phase worse without current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners. FEWS NET only maps the Eastern half of DRC.

IPC v3.1 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Not mapped
Would likely be at least one phase worse without current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners. FEWS NET only maps the Eastern half of DRC.

IPC v3.1 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

IPC v3.1 Acute Food Insecurity Phase

Presence countries:
1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Remote monitoring
countries:
1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
Not mapped
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

Key Messages

  • Les précipitations normales au cours de la saison culturale A dans les zones nord-est et centre-est ont permis de soutenir un cycle cultural normal, avec les travaux d’entretien des vivriers semés au démarrage de la saison en octobre 2022. Cependant, avec les perturbations des pluies dans la partie sud-est du pays et l’augmentation des mouvements des populations, on s’attend à une production inférieure par rapport à celle de la précédente saison A (2021-2022), qui ne permettrait pas un accès alimentaire des ménages affectés par les conflits.  

  • La crise du M23 dans le territoire de Rutshuru a perturbé les circuits d’approvisionnement de la zone en produits divers tant importés que Locaux. Les flux importants des produits alimentaires en direction de la zone sud qui transitent par Rutshuru se voient réduits, créant des faibles disponibilités sur les marchés de Goma et Bukavu et occasionnant des augmentations atypiques des prix alimentaires allant de 10 à 67 pourcents au cours des trois derniers mois. 

  • À la suite de la reprise des affrontements entre l’armée congolaise et les rebelles du M23, environ 188.000 personnes se sont déplacées entre octobre et novembre 2022, selon OCHA. Ces nouveaux déplacés s’ajoutent aux 5,7 millions que comptait la RDC en début de cette année. Cette situation augure d’une faible couverture des besoins et la détérioration de la sécurité alimentaire pour les ménages qui dépendent de cette assistance. 

  • Le mois de novembre est celui du pic de la soudure de la saison agricole A, dans le nord-est et centre est du pays, avec des stocks de la saison B épuisés plus tôt que d’habitude (en août) du fait des faibles productions consécutives. Ce qui rend difficile l’accès alimentaire des ménages, occasionnant des déficits de consommation dans les zones affectées par les conflits, notamment l’Ituri, le Nord-Kivu, le sud Kivu et le Tanganyika et les plaçant en situation de Crise (Phase 3 de l’IPC).  Les autres zones du centre-est et du sud-est qui ont eu une saison agricole complète, avec une consommation alimentaire minimalement adéquate sont en Stress. Les zones stables du Nord, sans déficit de consommation, sont en Minimale (Phase 1 de l’IPC).

About FEWS NET

The Famine Early Warning Systems Network is a leading provider of early warning and analysis on food insecurity. Created by USAID in 1985 to help decision-makers plan for humanitarian crises, FEWS NET provides evidence-based analysis on approximately 30 countries. Implementing team members include NASA, NOAA, USDA, USGS, and CHC-UCSB, along with Chemonics International Inc. and Kimetrica.
Learn more About Us.

Link to United States Agency for International Development (USAID)Link to the United States Geological Survey's (USGS) FEWS NET Data PortalLink to U.S. Department of Agriculture (USDA)
Link to National Aeronautics and Space Administration's (NASA) Earth ObservatoryLink to the National Oceanic and Atmospheric Administration's (NOAA) National Weather Service, Climage Prediction CenterLink to the Climate Hazards Center - UC Santa BarbaraLink to KimetricaLink to Chemonics