Key Message Update

Poursuite de la saison agricole favorisée par une pluviométrie normale à l’est du pays.

November 2021

November 2021 - January 2022

February - May 2022

IPC v3.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Not mapped
Would likely be at least one phase worse without current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners. FEWS NET only maps the Eastern half of DRC.

IPC v3.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Not mapped
Would likely be at least one phase worse without current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners. FEWS NET only maps the Eastern half of DRC.

IPC v3.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

IPC v3.0 Acute Food Insecurity Phase

Presence countries:
1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Remote monitoring
countries:
1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
Not mapped
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

Key Messages

  • Les prévisions des modèles NMME, du C3S, de l'OMM et du SARCOF font état des précipitations proches de la normale attendues dans la plupart des régions pour la période d'octobre-décembre. Ainsi, les précipitations normales dans les zones nord-est et centre-est depuis le début de la saison culturale A jusqu’à ce mois de novembre ont permis une poursuite normale des activités agricole, et de ce fait on pourrait s’attendre à des rendements meilleurs par rapport à la précédente saison B.

  • Les attaques des villages par les groupes armés se poursuivent dans les provinces de l’est et continuent à provoquer des nouveaux déplacements des populations, pendant la période d’entretien des cultures.  Une évaluation effectuée par REACH renseigne qu’au cours du mois de novembre 2021, les mouvements de déplacements de populations ont affecté 13 pourcents et 17 pourcents des localités respectivement au Sud Kivu et dans le Tanganyika. Cette situation présage des récoltes inferieures à la normale, et en définitif des disponibilités alimentaires faibles dans ces localités affectées   par les violences et les mouvements des populations.

  • La stabilité́ du taux de change du Franc Congolais grâce aux meilleures perspectives macroéconomiques facilite la stabilité des prix. Selon la Banque Centrale du Congo (BCC), le marché de biens et services est demeuré stable avec une inflation annuelle de 4,1 pourcents à la fin de la deuxième semaine de novembre 2021, alors qu’elle était de 14 pourcents en 2020. En novembre 2021, les prix des denrées alimentaires sont restés stables par rapport à l’année 2020 et à la moyenne des trois dernières années. Cette situation augure l’accessibilité des ménages pauvres aux aliments durant cette période de soudure qui a débuté depuis le mois de septembre dernier dans le nord et centre est du pays.

  • La situation épidémiologique du COVID-19 continue à s'améliorer en ce mois de novembre 2021. La moyenne journalière des nouvelles contaminations est estimée à 25 cas alors qu’elle était de 250 cas durant le pic de la troisième vague. Cependant, les conséquences sur la main d’œuvre restent importantes ; une étude publiée en novembre par la revue Congo Challenge renseigne que depuis le début de la pandémie, le taux d’emploi s’est rétréci jusqu’à 50 pourcents par rapport à la période avant pandémie.

  • Jusqu’au mois de mai 2022, le phasage pourrait rester le même comme celui du mois d’octobre dernier avec les zones stables au nord qui n’accusent aucun déficit de consommation qui seront   en phase Minimale (Phase 1 de l’IPC), suivi de la partie centrale reprenant le nord de la région du Kasaï, et la zone sud-est qui seront en Stress (Phase 2 de l’IPC) car ayant la consommation alimentaire minimalement adéquate. Le reste des zones notamment le Nord Kivu, une partie de l’Ituri et du Tanganyika, seront en Crise (Phase 3 de l’IPC) avec des déficits de consommation alimentaire et une malnutrition aiguë supérieure aux niveaux habituels.

About FEWS NET

The Famine Early Warning Systems Network is a leading provider of early warning and analysis on food insecurity. Created by USAID in 1985 to help decision-makers plan for humanitarian crises, FEWS NET provides evidence-based analysis on approximately 30 countries. Implementing team members include NASA, NOAA, USDA, USGS, and CHC-UCSB, along with Chemonics International Inc. and Kimetrica.
Learn more About Us.

Link to United States Agency for International Development (USAID)Link to the United States Geological Survey's (USGS) FEWS NET Data PortalLink to U.S. Department of Agriculture (USDA)
Link to National Aeronautics and Space Administration's (NASA) Earth ObservatoryLink to the National Oceanic and Atmospheric Administration's (NOAA) National Weather Service, Climage Prediction CenterLink to the Climate Hazards Center - UC Santa BarbaraLink to KimetricaLink to Chemonics