Key Message Update

Début des récoltes vertes de la saison A en cours dans le nord-est et centre-est du pays

December 2021

December 2021 - January 2022

February - May 2022

IPC v3.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Not mapped
Would likely be at least one phase worse without current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners. FEWS NET only maps the Eastern half of DRC.

IPC v3.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Not mapped
Would likely be at least one phase worse without current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners. FEWS NET only maps the Eastern half of DRC.

IPC v3.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

IPC v3.0 Acute Food Insecurity Phase

Presence countries:
1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Remote monitoring
countries:
1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
Not mapped
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

Key Messages

  • Dans le nord-est et le centre -est du pays, on assiste au début des récoltes vertes de la saison A 2021/22 qui devrait améliorer la consommation alimentaire des ménages, notamment les ménages pauvres et les déplacés récents. Cependant, avec l’intensification des violences et la réduction de la participation aux activités agricoles du fait des déplacements, une baisse du niveau des récoltes saisonnières par rapport à la moyenne triennal est anticipée.   

  • Depuis début novembre 2021, les attaques des camps des déplacés par les groupes armés en Ituri se poursuivent faisant plus des victimes et empêchant toute action humanitaire dans la zone.  Les dernières attaques des groupes armés en date sont celles des sites de Drodro, Tsé, Ivu et Komanda, et exposent les ménages déjà fragilisés, à des nouveaux déplacements. Selon OCHA, la RDC compte 5.6 millions des personnes déplacées et 2.9 millions de personnes retournées, soit une augmentation de 8 pourcents pour les personnes déplacées et 143 pourcents pour les retournées pourcent comparé à décembre 2020. Ces populations en déplacements, abandonnent leurs moyens d’existence et n’ont plus d’accès à leurs sources de nourriture. Cette situation pourrait exacerber leur situation nutritionnelle déjà précaire.

  • En appui aux FARDC, l’armée ougandaise (UPDF) a débuté son offensive contre les groupes rebelles, depuis la fin novembre 2021 ; l’augmentation des représailles contre ces groupes occasionne leur dispersion en petits groupes à l’intérieur du pays et multipliant les attaques sur les populations civiles. Selon OCHA, environ 22 700 personnes sont nouvellement déplacées depuis fin octobre 2021.  On pourrait dans les mois à venir, s’attendre à une augmentation de l’intensité du conflit sur l’ensemble de la province de l’Ituri, en dépit de l’offensive de l’armée ougandaise et assister à des pertes de récoltes faute d’accès aux champs. 

  • Les prix des denrées alimentaires de base ainsi que des principaux produits alimentaires importés, notamment le riz et l’huile végétale raffinée, sont restés stables par rapport à ceux de l'année dernière et à la moyenne triennale dans la plupart des marchés suivis.  Avec les festivités de fin de l’année, on pourrait s’attendre à une demande accrue face à une offre relativement moyenne, ce qui pourrait occasionner une augmentation saisonnière des prix dans les différents marchés ; Cela pourrait avoir un impact sur l’accès à la nourriture pour les ménages pauvres.

  • La situation de la sécurité alimentaire est quasi similaire à celle du mois précédant avec des zones du nord-est n’accusent aucun déficit de consommation sont en phase Minimale (Phase 1 de l’IPC), alors que la partie centrale reprenant le nord de la région du Kasaï, qui était en phase de Stress (phase 2 de l’IPC) avec une consommation alimentaire minimalement adéquate reste en cette phase. Quant aux zones en conflits, elles seront en Crise (Phase 3 de l’IPC) avec des déficits de consommation alimentaire et une malnutrition aiguë supérieure aux niveaux habituels.

About FEWS NET

The Famine Early Warning Systems Network is a leading provider of early warning and analysis on food insecurity. Created by USAID in 1985 to help decision-makers plan for humanitarian crises, FEWS NET provides evidence-based analysis on approximately 30 countries. Implementing team members include NASA, NOAA, USDA, USGS, and CHC-UCSB, along with Chemonics International Inc. and Kimetrica.
Learn more About Us.

Link to United States Agency for International Development (USAID)Link to the United States Geological Survey's (USGS) FEWS NET Data PortalLink to U.S. Department of Agriculture (USDA)
Link to National Aeronautics and Space Administration's (NASA) Earth ObservatoryLink to the National Oceanic and Atmospheric Administration's (NOAA) National Weather Service, Climage Prediction CenterLink to the Climate Hazards Center - UC Santa BarbaraLink to KimetricaLink to Chemonics