Key Message Update

La violence des gangs et la hausse des prix continuent de maintenir l’Urgence (Phase 4 de l’IPC) à Cité Soleil.

November 2022

November 2022 - January 2023

February - May 2023

IPC v3.1 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Would likely be at least one phase worse without current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.

IPC v3.1 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Would likely be at least one phase worse without current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.

IPC v3.1 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

IPC v3.1 Acute Food Insecurity Phase

Presence countries:
1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Remote monitoring
countries:
1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

Key Messages

  • La reprise du contrôle du principal centre de stockage Varreux, occupé par des gangs depuis septembre, améliore la disponibilité relative du carburant dans les stations d’essence. Toutefois, les prix du transport public, ajustés à la hausse récemment par le gouvernement, sont plus de 200 pour cent au-dessus de leurs prix fixés en décembre 2021. Conséquemment, les prix des produits alimentaires de base continuent de grimper, dans un contexte de dépréciation effrénée du taux de change gourde/dollar. 

  • Le taux de change officiel a atteint un niveau sans précédent : 138.7 gourdes pour un dollar au 29 novembre. Sur le marché informel, le dollar se vend au-dessus de 155 gourdes.  Les prix des produits alimentaires importés, plus fortement corrélés au taux de change informel, restent à un niveau atypiquement élevé par rapport à la moyenne. Le prix du riz importé est en hausse de 68 pour cent en glissement annuel, et plus de 118 pour cent par rapport à la moyenne quinquennale. Cela est inquiétant quand on sait que plus de 75 pour cent de l’offre alimentaire globale de céréales (riz, maïs, blé, sorgho) en Haïti proviendrait des importations.

  • L’insécurité a atteint un niveau record. Le nombre de cas d’évènements de violence politique et de décès entre janvier et novembre 2022 a presque doublé par rapport à celui enregistré entre janvier et novembre 2021, passant de 866 à 1700, selon ACLED. A Cité Soleil, l’un des quartiers les plus touchés par la violence des gangs, l'accès humanitaire reste toujours très limité, malgré la libération du terminal de Varreux. Les principales sources de revenus restent fortement perturbées. Ainsi, les ménages de la zone ont des déficits de consommations indicatifs d’Urgence (Phase 4 de l'IPC). Les ménages pauvres dans les autres quartiers de Port-au-Prince qui peuvent toujours s’engager dans leurs activités, bien qu’en dessous de la moyenne, sont en Crise (Phase 3 de l’IPC). 

  • Dans le reste du pays, les ménages pauvres et très pauvres, qui dépendent typiquement de leur propre récolte, s’adonnent à la vente de biens productifs, consomment des stocks de semences. C’est surtout le cas du Nord HT03, de l’Artibonite HT03, de la Grand’Anse HT08 et HT07, des Nippes HT01 et HT07, du Sud et Sud-est HT07, lesquels ont été fortement impactés par les chocs climatiques. Ils sont aussi dépendants de Port-au-Prince pour l’approvisionnement de leurs marchés en produits alimentaires importés, notamment. La plupart du pays est dans une insécurité alimentaire de Crise (Phase 3 de l’IPC).

About FEWS NET

The Famine Early Warning Systems Network is a leading provider of early warning and analysis on food insecurity. Created by USAID in 1985 to help decision-makers plan for humanitarian crises, FEWS NET provides evidence-based analysis on approximately 30 countries. Implementing team members include NASA, NOAA, USDA, USGS, and CHC-UCSB, along with Chemonics International Inc. and Kimetrica.
Learn more About Us.

Link to United States Agency for International Development (USAID)Link to the United States Geological Survey's (USGS) FEWS NET Data PortalLink to U.S. Department of Agriculture (USDA)
Link to National Aeronautics and Space Administration's (NASA) Earth ObservatoryLink to the National Oceanic and Atmospheric Administration's (NOAA) National Weather Service, Climage Prediction CenterLink to the Climate Hazards Center - UC Santa BarbaraLink to KimetricaLink to Chemonics