Key Message Update

Les ménages continuent d’éprouver des difficultés pour satisfaire leur besoin alimentaire

May 2021

May 2021

June - September 2021

IPC v3.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

IPC v3.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Would likely be at least one phase worse without current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.

IPC v3.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

IPC v3.0 Acute Food Insecurity Phase

Presence countries:
1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Remote monitoring
countries:
1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

Key Messages

  • L’approvisionnement des marchés en produits alimentaires s’effectuent normalement avec des flux en provenance principalement de Nouakchott vers les marchés de consommation à l’intérieur du pays. Cependant, l’offre en produits céréaliers locaux vers les marchés des régions du Brakna (Boghé et Aleg) et du Guidimakha (Ould Yengé) est moyenne à inferieure à la moyenne du fait du ralentissement des flux d’approvisionnement en provenance du Sénégal et du Mali et une forte demande au niveau local en cette période marqué par un épuisement des stocks familiaux. Les prix des produits alimentaires sont restés stables comparativement à la moyenne au niveau des marchés de Nouakchott mais en légère hausse saisonnière (5-10 pour cent) dans les régions du Brakna, Gorgol, Guidimakha, Assaba et des deux Hodhs.  

  • Le niveau des ressources pastorales reste insatisfaisant en cette période marquée par une raréfaction des pâturages dans les zones de transhumance, celles occidentales de la zone agropastorale, et du Nord du pays. Les mouvements typiques de transhumance des zones déficitaires du Nord vers les zones du Sud à la recherche de pâturage continuent d’être observés. En plus, la demande en aliment de bétail reste moyenne et pourrait augmenter graduellement en cette période de soudure pastorale. Les prix de l’aliment de bétail au niveau local ainsi que ceux en provenance du Sénégal et du Mali sont en légère hausse comparativement à la moyenne. En outre, les mouvements typiques en direction du Sénégal et du Mali commencent à être observés. Par ailleurs, en cette période de fin de Ramadan, les besoins en animaux ont permis une redynamisation des marchés à bétail à Nouakchott et à l’intérieur du pays avec une augmentation du prix du bétail lié à la forte demande liée à la fête de Ramadan.

  • L’amenuisement des stocks alimentaires au niveau des ménages et la baisse des opportunités entrainant une diminution des revenus issus des transferts de la migration saisonnière et du secteur informel, limiteraient l’accès à une alimentation adéquate et suffisante des ménages pauvres. Par contre, les ménages éleveurs d’ovins et de bovins ont vu leur revenu s’améliorer suite à la hausse de la forte demande de bétail en cette période de fête de Ramadan. Une insécurité alimentaire de Stress (IPC Phase 2) est observée dans les zones pluviales, agropastorales et les zones périphériques des centres urbains.

About FEWS NET

The Famine Early Warning Systems Network is a leading provider of early warning and analysis on food insecurity. Created by USAID in 1985 to help decision-makers plan for humanitarian crises, FEWS NET provides evidence-based analysis on approximately 30 countries. Implementing team members include NASA, NOAA, USDA, USGS, and CHC-UCSB, along with Chemonics International Inc. and Kimetrica.
Learn more About Us.

Link to United States Agency for International Development (USAID)Link to the United States Geological Survey's (USGS) FEWS NET Data PortalLink to U.S. Department of Agriculture (USDA)
Link to National Aeronautics and Space Administration's (NASA) Earth ObservatoryLink to the National Oceanic and Atmospheric Administration's (NOAA) National Weather Service, Climage Prediction CenterLink to the Climate Hazards Center - UC Santa BarbaraLink to KimetricaLink to Chemonics