Skip to main content

Les bonnes pluies améliorent la situation alimentaire grâce aux prémices et à l’accès au lait

  • Mise à jour des messages clés
  • Tchad
  • Septembre 2016
Les bonnes pluies améliorent la situation alimentaire grâce aux prémices et à l’accès au lait

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • Les cumuls pluviométriques au 10 septembre 2016 montrent une situation d'excédent modéré à large (Centre Salamat et aux frontières Ouaddai et Wadi Fira) voire équivalente dans toutes les régions agricoles du Nord comme du Sud à légèrement déficitaire (Centre Mayo-Kebbi Est et extrême Nord des régions agricoles). Les prévisions des récoltes attendues indiquent une production au niveau national au-dessus de la moyenne. 

    • La situation alimentaire des ménages pauvres dans les zones en insécurité alimentaire (Sahel) s’est nettement améliorée grâce aux prémices (maïs, manioc, patate douce et arachide), ainsi qu’aux  produits de cueillette et à la disponibilité laitière. Mais leur contribution à la consommation alimentaire reste limitée jusqu’en octobre où les grandes récoltes amélioreront l’insécurité alimentaire en Minimale (Phase 1 de l’IPC) dans toutes les zones à l’exception du Lac. Dans la zone soudanienne, les ménages consomment du maïs frais, ce qui améliore leur ration alimentaire. 

    • La situation phytosanitaire est globalement calme malgré l’apparition des sautereaux signalés dans certaines régions de la bande sahélienne. Les zones infestées font actuellement l’objet de suivi par les bases phytosanitaires qui déplorent des manques des produits de traitements en cas de gravité dans certaines zones telle que le Wadi Fira; ce qui pourrait avoir un impact sur le pâturage et les épis qui sont en phase de maturité. 

    • La situation sécuritaire due à Boko Haram restreint la bonne circulation des biens et personnes compromettant les activités agro-sylvo-pastorales dans certaines localités de la région du Lac Tchad. De nouveaux mouvements de populations sont signalés augmentant les effectifs de déplacés. La situation des réfugiés, retournés, et populations hôtes est calme à cause de la distribution alimentaire qui se poursuit et qui maintiendra, dès octobre, cette partie du pays en situation alimentaire de Stress (Phase 2 ! de l’IPC) jusqu’au moins en janvier.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top