Skip to main content

La situation alimentaire s’améliore dans les zones pastorales à cause des pluies précoces

  • Mise à jour des messages clés
  • Tchad
  • Juillet 2016
La situation alimentaire s’améliore dans les zones pastorales à cause des pluies précoces

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • La campagne agro-pastorale 2016-2017 s’est installée normalement sur l’ensemble du pays suite à une pluviométrie régulière depuis le début de juillet; Ce qui a conduit aux semis généralisés dans toutes les zones agricoles qui ont atteint par exemple plus de 70 pourcent dans le Sila et une partie du Ouaddaï (Assoungha et Abdi), qui rend la campagne plus performante jusque-là comparée à une année normale et renforce la situation Minimale (Phase 1 de l’IPC) dans la plupart du pays.

    • Les animaux commencent à retrouver leur embonpoint grâce à l’émergence de pâturage observé dans toute la zone agropastorale. Les transhumants suivent leur mouvement saisonnier normal et leur sécurité alimentaire s’améliore à travers les revenus des produits laitiers. Grace à une consommation alimentaire adéquate, la plupart des ménages pasteurs sont en Phase Minimale (Phase 1 de l’IPC).

    • Les marchés  céréaliers sont bien approvisionnés par rapport à la normale suite à l’approvisionnement régulier à partir de différentes zones de production. Les stocks commerçants continuent à satisfaire les besoins des consommateurs grâce à l’offre régulière assurée par les grossistes. Les prix des céréales en juillet sont globalement stables pour le maïs et le riz, puis en baisse pour le mil et sorgho comparée à la moyenne quinquennale.  

    • Suite aux exactions persistantes de Boko Haram, la fuite des populations du Lac Tchad continue vers les grandes villes jugées plus sécurisés et des villages comme Kiskra, Ngouboua, et Tchoukoutalia ont été abandonnés en juin/juillet. Selon le chef de la Société pour le Développement du Lac (SODELAC) à Bagasola, des familles résidantes à Bol ont accueilli des familles entières de déplacés et leur poids pèse très lourd sur les moyens d’existence des ménages autochtones. Par conséquence, la zone reste en Crise (Phase 3 de l’IPC).

       

      Pour plus de détail, voir les Perspectives sur la sécurité alimentaire de juin 2016 à janvier 2017.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top