Skip to main content

La baisse des flux de produits alimentaires continue de limiter l’accès aux marchés pour les ménages pauvres du Sahel

  • Mise à jour des messages clés
  • Tchad
  • Janvier 2023
La baisse des flux de produits alimentaires continue de limiter l’accès aux marchés pour les ménages pauvres du Sahel

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • La baisse des volumes de flux entrants des produits alimentaires à partir de la Libye dû la situation ukrainienne, couplée au contexte sécuritaire et aux perturbations sur les axes routiers, continue de renforcer la pression sur les céréales locales, notamment au Sahel. En janvier 2023, les prix du mil atteignent des hausses de 36 à 45 pour cent comparé à la moyenne par suite d’une forte demande face à une offre réduite par les baisses localisées de production pluviale dans les provinces du Sud et de coûts élevés de transports.

    • Dans la plupart des zones agropastorales et de transhumance du pays, une légère amélioration des fonctionnements des marchés à bétail est observée à travers la présence d’intermédiaires, d’exportateurs et de collecteurs opérant des achats significatifs d’animaux. Renforcée d’un bon état physique des animaux favorisé par les bonnes conditions pastorales, cette augmentation de la demande suscite une hausse comparée à la moyenne quinquennale, des prix sur les machés à bétail. Par conséquent, une légère amélioration des revenus, quoique modeste, est observée dans les localités concernées. A titre d’illustration, malgré la dépréciation du naira nigérian, les prix des ovins sont en hausse de 45 pour cent à Mao à la suite des exportations vers le Nigéria. 

    • Grâce au bon niveau d’humidité, la campagne de contresaison se déroule normalement dans certaines zones comme le Salamat, Guéra et Dar Sila, ou de légères extensions de superficies ont été rapportées, malgré un accès réduit aux intrants par suite de l’érosion des revenus et une faible disponibilité de pépinières. En revanche, le retrait tardif des eaux d’inondations affecte le déroulement normal du cycle de la campagne de contre-saison au Lac et au Mayo Kebbi. Au BEG, les appuis mis à disposition par des acteurs humanitaires et de développement renforcent l’engouement à la conduite des périmètres maraîchers. Les estimations de récoltes seraient proches de la moyenne au Guéra et au Salamat tandis que dans les autres zones, elles seraient légèrement en dessous de la moyenne à cause du retrait tardif des eaux.

    • Au Lac, la consommation alimentaire des déplacés et ménages hôtes continue d’être affectée par l’insécurité civile. Toutefois, ils sont en Stress ! (Phase 2 ! de l’IPC) grâce à l’assistance humanitaire couplée aux nouvelles récoltes pluviales et les produits de cueillette. Consécutivement aux baisses de production en zone soudanienne, des perturbations de flux de produis importés/manufacturés et des tendances haussières comparées à la moyenne quinquennale des prix sur les marchés céréaliers des zones agropastorales, les ménages du BEG et du Kanem ont une consommation alimentaire réduite. Ils sont en Crise (Phase 3 de l’IPC) à cause de l’érosion de la plupart de leurs revenus qui limite leurs accès aux aliments sur les marchés. Les ménages des provinces du Mandoul, du Logone oriental, du Moyen Chari sont en insécurité alimentaire Minimale (Phase 1 de l’IPC) grâce à l’accès aux stocks céréaliers des ménages couplés aux revenus issus de la vente de produits de rente.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top