Skip to main content

La securité alimentaire est stable grâce aux récoltes pluviales qui se poursuivent

  • Mise à jour des messages clés
  • Tchad
  • Décembre 2014
La securité alimentaire est stable grâce aux récoltes pluviales qui se poursuivent

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • Les récoltes pluviales se poursuivent dans la plupart des zones agricoles et certaines zones déficitaires comme le Moyen Chari, le Mayo Kebbi et Sila pourraient se rattraper avec la culture de décrue. La production nationale est légèrement moyenne à supérieure et conduira, d’une manière générale, à une stabilité de la sécurité alimentaire jusqu'à fin décembre 2014. 

    • Dans les zones agro-pastorales, l’amélioration des conditions pastorales continue ainsi que les conditions physiques des animaux. Avec l’approche des fêtes de fin d’année (25 et 31 décembre) la demande en petits ruminants et les prix vont augmenter améliorant ainsi le revenu des ménages qui sont en insécurité alimentaire minimale (Phase 1 de l’IPC).

    • Dans la partie sud, zone de culture céréalière et de rente, les récoltes vivrières se poursuivent augmentant les stocks des ménages et améliorant leur consommation alimentaire. La demande en main d’œuvre est plus importante qu’en année normale, améliorant ainsi les revenus des ménages pauvres et très pauvres ainsi que leur capacité d’achat sur le marché. 

    • Malgré que la sécurité alimentaire de toutes les zones de moyens d’existence se soit améliorée, et est en phase minimale, certains ménages des zones du Kanem, BEG et Guera verront leur niveau de stock baisser à partir de janvier et feront face à Stress (Phase 2 de l’IPC) jusqu’au moins à mars 2015.

    • Les prix des céréales ont commencé à baisser dans la plupart des marchés à cause des nouvelles récoltes. Certains ménages vendent leurs produits pour payer la main d’œuvre et/ou s’acheter des habits pour les fêtes de fin d’année. On s’attend donc à une augmentation du revenu issu de la main d’œuvre agricole et une amélioration de l’accès aux aliments. Les prix vont commencer à augmenter probablement à partir de janvier/février à cause du niveau de stock qui va baisser dans certaines zones déficitaires.

      Pour des analyses plus détaillées, veuillez consulter la Mise à jour sur la sécurité alimentaire de novembre 2014.

    Figures

    Figure 2

    Source:

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top