Skip to main content

La baisse de la production de contre-saison et la perturbation de l’importation affectent l’approvisionnement des marchés en produits alimentaires de base

  • Mise à jour des messages clés
  • Tchad
  • Mars 2024
La baisse de la production de contre-saison et la perturbation de l’importation affectent l’approvisionnement des marchés en produits alimentaires de base

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • L’afflux incessant des réfugiés soudanais et retournés tchadiens dans les provinces de l’Est continue de dégrader les moyens d’existence des populations hôtes, entraînant une concurrence sur les faibles opportunités économiques pour gagner des revenus. En conséquence, les réfugiés subissent une précarité financière qui limite leur accès à la nourriture, causant un déficit de la consommation alimentaire. La solidarité entre anciens réfugiés et nouveaux venus, la générosité de quelques ménages hôtes ainsi que l’intensification des stratégies d’adaptation négatives, en particulier la mendicité et la vente de biens personnels, ne leur permettent pas de compenser les importants écarts de consommation alimentaire. Ils sont en insécurité alimentaire aigüe de Crise (Phase 3 de l’IPC). Cependant, grâce aux assistances alimentaires, Assoungha et Kimiti, qui accueillent la majorité des réfugiés, sont en Crise ! (Phase 3 ! de l’IPC). En zone septentrionale, dans les provinces Sahara et Sahel, les ménages très pauvres et pauvres dépendent exclusivement des marchés. Cependant, à cause des prix élevés des produits alimentaires de base et du faible pouvoir d’achat de ces ménages, leur accès aux marchés pour subvenir à leurs besoins alimentaires est limité. Ainsi, ils sont en insécurité alimentaire aigüe de Crise (Phase 3 de l’IPC). 
    • De baisses de volumes d’approvisionnement continuent d’être observées sur les marchés de la plupart des zones du pays à cause des faibles disponibilités céréalières résultant des déficits de production de la campagne agricole pluviale et de contre-saison 2023-2024. En effet, l’offre des produits alimentaires locaux est affectée par la baisse de la production de contre saison. Au Lac, dans le bassin rizicole (Tandjilé, Mayo Kebbi Est), et au Sahel central (Guéra, Salamat), les productions de maïs, de riz de contre-saison et de sorgho de décrue ont été affectées par l’accès limité aux intrants agricoles, et au carburant destiné à l’irrigation. Additionnellement à ces faibles disponibilités, la hausse des prix des carburants, les perturbations de flux entrants de la Libye, l’inexistence de ceux en provenance du Soudan accentuent la limitation de l’offre des produits alimentaires importés. Il en résulte une pression sur les marchés céréaliers en zone sahélienne, et en conséquence, la hausse des prix. 
    • Durant la période des 27 et 28 février 2024, une intervention des forces de l’ordre a abouti au décès du leader du Parti Socialiste sans Frontière (PSF) et de plusieurs de ses membres. Cette situation a conduit au déploiement d’un dispositif de sécurité à N’Djamena. La situation a créé une psychose au sein de la population et la crainte d’une aggravation de la situation socio-politique à l’approche des échéances électorales du mois de mai prochain. La circulation des biens et des personnes dans la capitale est entravée par des multiples points de contrôle et qui ont aussi perturbé les activités de moyen d’existence des pauvres, telles que les emplois temporaires ou occasionnels. À l’approche de l’élection présidentielle, toute dégradation de la situation sécuritaire pourrait impacter les flux commerciaux internes, en particulier l’approvisionnement des marchés de la capitale et des autres régions qui en dépendent. En outre, cette situation pourrait provoquer une migration des ménages pauvres vers les zones rurales plus sécures, ce qui entraînerait une suroffre de la main-d’œuvre dans les autres régions.

    Citation recommandée: FEWS NET. Tchad Mise à jour des messages clés Mars 2024: La baisse de la production de contre-saison et la perturbation de l’importation affectent l’approvisionnement des marchés en produits alimentaires de base, 2024.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top