Skip to main content

L’accès alimentaire limité par les effets des tensions intercommunautaires persistantes

  • Mise à jour des messages clés
  • République centrafricaine
  • Novembre 2016
L’accès alimentaire limité par les effets des tensions intercommunautaires persistantes

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • Les tensions intercommunautaires continuent de perturber l’accès aux besoins alimentaires et aux principaux moyens d’existence pour les ménages déplacés qui sont estimés à 384.884 personnes par OCHA au 30 septembre. Pour la plupart de ces ménages, on s’attend à une soudure un à deux mois plus tôt à partir de mars et plus dure que d’habitude.

    • Les activités maraichères sont aux stades de préparation des terres et de distribution des semences aux ménages pauvres dans les zones affectées par le conflit. Toutefois, on observe un retard dans la distribution des semences pour la contre-saison qui ne touche que 7 600 ménages sur 25 000 ménages prévus, traduisant des perspectives de baisse des superficies et de la production attendue.

    • D’après le mVAM de septembre 2016, le fonctionnement des marchés reste globalement perturbé à cause de la dégradation des routes, les couts élevés de transport et l’irrégularité des flux internes et transfrontaliers. Des pénuries alimentaires sont constatées sur certains marchés comme Zemio (Haut-Mbomou) et Bambari (Ouaka) avec des prix volatiles et supérieurs à la normale occasionnant des faibles pouvoirs d’achat pour les ménages producteurs.

    • Malgré l’amélioration des disponibilités alimentaire à la faveur des récoltes en octobre et novembre, la plupart des ménages dans les zones affectées par le conflit du nord-ouest, sud-est et centre-nord (Ouham, Ouham Pende, Nana Gribizi, Vakaga) font face à une baisse des stocks en dessous de la moyenne et des faibles pouvoirs d’achats atypiques. Les résultats de l’insécurité alimentaire aigue de Crise (Phase 3 de l’IPC) se traduisent par des déficits de consommation observés et attendus dans ces zones jusqu’en fin mai 2017.

       

      Pour plus de détail, voir la Mise à jour du suivi à distance d’octobre 2016 à mai 2017

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top