Skip to main content

La soudure commence au sud du pays, dans un contexte de conflit persistant et de prix élevés

  • Mise à jour des messages clés
  • République centrafricaine
  • Avril 2024
La soudure commence au sud du pays, dans un contexte de conflit persistant et de prix élevés

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • Bien que les conflits, les décès ainsi que les violences contre les civils se stabilisent en RCA depuis le troisième trimestre de 2022, des attaques sporadiques continuent de semer la désolation au sein des populations civiles. Le conflit persistant notamment dans les préfectures de l’Ouham-Pendé, la Haute-Kotto, la Vakaga, et le Haut-Mboumou. L’une des dernières attaques en date, est celle du 2 avril 2024, perpétrée par des membres du groupe rebelle 3R qui aurait occasionné, selon les sources officielles, la mort de 17 civils dans la commune de Bohong (Préfecture de l’Ouham-Pendé).
    • Le mois d'avril marque le début de la période de soudure et de la saison des pluies dans le sud du pays. Les faibles stocks familiaux sont épuisés et l'accès aux localités éloignées est difficile en raison du mauvais état des routes pendant la saison des pluies ce qui fait que les prix des denrées alimentaires atteignent des sommets saisonniers. Dans les zones les plus insécurisés, de nombreux ménages sont confrontés à une situation de Crise (Phase 3 de l'IPC). Les ménages pauvres, les réfugiés et les déplacés internes dont les moyens d’existence se sont érodés au fil de plusieurs années de conflits, devront recourir à des stratégies d'adaptation telles que la vente de quelques biens qui leur restent pour tenter de satisfaire leurs besoins alimentaires minimaux.
    • En mars 2024, les prix du riz local et du maïs ont connu une augmentation respective de 3,8 pour cent et 16,7 pour cent par rapport à février 2024, sur le marché de Bangui. Cette hausse est imputable à la faiblesse de l’offre sur les marchés, consécutive à la baisse des stocks paysans et à la forte demande des ménages en cette période de soudure. Ces hausses sont très significatives sur les marchés des localités soumise à l’insécurité civile. Par exemple sur le marché de Obo, localité située à l’extrême Sud Est du pays, le riz local a augmenté de 19 pour cent, tandis que le prix de l’huile de palme a augmenté de 50 pour cent par rapport au mois dernier.

    Citation recommandée: FEWS NET. République centrafricaine Mise à jour des messages clés Avril 2024: La soudure commence au sud du pays, dans un contexte de conflit persistant et de prix élevés, 2024.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top