Skip to main content

En plus des conflits, les inondations placent des ménages en situation d’insécurité alimentaire.

  • Mise à jour des messages clés
  • Niger
  • Septembre 2020
En plus des conflits, les inondations placent des ménages en situation d’insécurité alimentaire.

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • A la faveur d’une pluviométrie très favorable, la récolte des cultures de mil et de niébé ont commencé plus tôt améliorant les disponibilités alimentaires et les opportunités d’emplois agricoles pour les ménages pauvres. Toutefois, les fortes précipitations ont provoqué des inondations de grande ampleur ayant causé des pertes d’actifs et de cultures aux bords des cours d’eaux dont les crues ont atteint des niveaux jamais égalés au cours des trente dernières années. Les assistances alimentaires aux personnes sinistrées ont été promptes et suffisantes, ce qui permet de maintenir l’insécurité alimentaire dans le pays a un niveau Minimale (Phase 1 de l’IPC).

    • Les conditions alimentaires en zone pastorale se sont nettement améliorées en septembre conduisant à un meilleur embonpoint des animaux et une amélioration des productions laitières. La valeur marchande des animaux et des produits dérivés s’est améliorée et se traduit par des prix et des revenus permettant un accès amélioré aux produits de consommation courante sans dépendre de l’aide et de stratégies négatives. La majorité des ménages de cette zone vit dans une situation d’insécurité alimentaire Minimale (Phase 1 de l’IPC).

    • Les marchés sont encore marqués par une hausse significative des prix surtout des céréales sèches estimée a plus 40 pour cent par rapport à août 2019 et plus de 20 pour cent par rapport à la moyenne quinquennale suite à une offre qui demeure très faible sur les marchés. Toutefois, les récoltes augmentent la disponibilité de nouveaux produits au niveau des ménages et réduisent leur dépendance au marché pour la consommation alimentaire.    

    • L’insécurité alimentaire aiguë de Crise (Phase 3 de l’IPC) dans les parties Nord des régions de Tillabery et Tahoua à cause du l’insécurité civile qui provoque des perturbations des moyens d’existence des ménages déplacées et hôtes conjuguées aux difficultés d’acheminement de l’aide humanitaire. Dans la région de Diffa, l’aide alimentaire distribuée aux ménages affectés par l’insécurité de maintenir l’insécurité alimentaire en Stress (Phase 2 ! de l’IPC).

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top