Skip to main content

Les conflits en cours restent les principaux facteurs d’insécurité alimentaire dans le pays

  • Mise à jour des messages clés
  • Niger
  • Novembre 2018
Les conflits en cours restent les principaux facteurs d’insécurité alimentaire dans le pays

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • Selon les résultats provisoires de la campagne agricole, les productions nationales en céréales sont de 5 952 562 tonnes, soit une augmentation de 1 pourcent et 13 pourcent respectivement par rapport à 2017 et à la moyenne. Les productions en produits de rente estimées à plus de trois millions de tonnes représentent une augmentation moyenne de 19 pourcent et 26 pourcent par rapport à 2017 et à la moyenne. Ces productions agricoles constituent des sources de revenus agricoles plus importants que la moyenne et offrent d’importantes opportunités pour payements en nature et en cash de la main d’œuvre agricole.

    • A la faveur de la bonne pluviométrie dans la zone pastorale, les données du bilan fourrager provisoire donnent une situation globalement favorable avec une différence positive estimée à plus trois millions tonnes de matières sèches correspondant une bonne couverture des besoins des animaux. Toutefois, les régions de Tillabéry et de Diffa dégagent des déficits importants qui vont compromettre la disponibilité fourragère dans les mois à venir. Les animaux sont un bon état d’embonpoint et leur valeur marchande se situe à un niveau similaire à celui de l’année passée mais inférieur à la moyenne.

    • Les marchés sont approvisionnés avec les céréales et les produits de rente principalement et les prix observent la tendance saisonnière normale. Les flux internes et externes fonctionnent normalement sauf dans certaines parties des régions de Tillabéry, Tahoua et Diffa soumises aux conflits qui perturbent les échanges entre les zones.

    • La consommation alimentaire des ménages dans la plupart du pays est globalement acceptable sauf dans les régions de Tillabéry et Diffa ou les ménages n’ayant pas accès à l’assistance humanitaire développent des stratégies négatives pour leur consommation alimentaire. Les effets des conflits continuent à se traduisent par des pertes des moyens d’existence et des difficultés au accès alimentaire dans les zones affectées.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top