Skip to main content

Les conditions locales sont favorables à une sécurité alimentaire, toutefois, perturbée par les conflits

  • Mise à jour des messages clés
  • Niger
  • Janvier 2021
Les conditions locales sont favorables à une sécurité alimentaire, toutefois, perturbée par les conflits

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • En plus de l’accès assuré par une disponibilité alimentaire favorisée par une production céréalière estimée suffisante pour les besoins locaux de consommation, la qualité de la consommation alimentaire de la plupart des ménages du pays est renforcée par les récoltes en cours des produits agricoles irrigués. Ces conditions alimentaires favorables s’observent dans la majorité des zones de moyens d’existence agricole et agropastorale du pays.

    • Dans la majorité des zones de moyens d’existence agricole et agropastorale du pays, la production céréalière moyenne soutient une bonne disponibilité et un accès satisfaisant aux aliments pour la plupart des ménages. Cette situation est renforcée par les récoltes en cours des produits agricoles irrigués.  

    • Dans les zones pastorales et dans celles ayant enregistré des déficits de production à cause des inondations, les disponibilités des denrées de base sont suffisantes sur la plupart des marchés même si elles sont en baisse par rapport à la moyenne. Ces disponibilités sont aussi inférieures à la demande sur les marchés des zones de conflit de Tillabéry, Tahoua et Diffa. Les prix des produits de consommation tout comme ceux des animaux sont supérieurs à la moyenne et permettent des termes de l’échange favorables pour les ménages éleveurs.

    • Les principales activités de moyens d’existence en cours concernent les travaux d’entretien et de récoltes des cultures irriguées. Ce sont des opportunités d’emplois locaux qui permettent aux ménages pauvres d’accéder à des revenus normaux.

    • Les tensions sécuritaires ont augmenté d’intensité avec des incidents sécuritaires sur les populations civiles enregistrées en janvier 2021 dans les régions de Diffa et Tillabéry.  Cette insécurité civile et ses corollaires de déplacements de populations, dysfonctionnement des marchés et des moyens d’existence provoquent une insécurité alimentaire dont le niveau persiste en Crise (phase 3 IPC) dans les régions de Tillabéry et Nord Tahoua et en Stress (Phase 2 ! IPC) dans les régions de Diffa et Maradi ou les assistances alimentaires fournies permettent d’atténuer les tensions alimentaires.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top