Skip to main content

Une consommation alimentaire adéquate assurée par une disponibilité locale, sauf à Diffa dépendant de l’aide

  • Mise à jour des messages clés
  • Niger
  • Janvier 2017
Une consommation alimentaire adéquate assurée par une disponibilité locale, sauf à Diffa dépendant de l’aide

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • À la faveur d’une disponibilité alimentaire suffisante et diversifiée des productions agricoles irriguées génératrices de nourriture et de revenus normaux, l’insécurité alimentaire va rester Minimale (Phase 1 de l’IPC) dans la plupart des zones de moyens d’existence agricoles et agropastorales jusqu’au moins mai 2017. Toutefois, les productions agricoles enregistrés dans les zones agricoles et agropastorales de Maradi (Dakoro, Mayahi), sont estimées insuffisantes pour couvrir les besoins de consommation et vont se traduire par une insécurité alimentaire de niveau Stress (Phase 2 de l’IPC) à partir de mars  2017. 

    • Dans la zone pastorale des transhumants des régions de Tahoua, Zinder, Agadez et Maradi, les faibles performances de la saison passée se sont traduites par une insuffisance des ressources fourragères pour couvrir les besoins du cheptel. La période de soudure va démarrer plus tôt et durer plus longtemps que d’habitude avec une dégradation persistante du pouvoir d’achat pour les ménages éleveurs consécutivement aux pertes de l’embonpoint et de la valeur marchande des animaux. Ces ménages seront en Stress (Phase 2 de l’IPC) à partir de mars 2017.

    • Dans la région de Diffa, la crise sécuritaire persiste et perturbe le fonctionnement normal des marchés et des activités de moyens d’existence de pêche et de vente de poivron et du bétail. Une situation Minimale (Phase 1! de l’IPC) et Stress (Phase 2 de l’IPC) sont observés en janvier 2017 grâce aux interventions humanitaires. Le Stress (Phase 2 de l’IPC) et le Crise (Phase 3 de l’IPC) pourraient prévaloir dès février sans le maintien de l’assistance humanitaire.

    • Les céréales sont disponibles en quantité suffisante sur presque tous les marchés de référence en janvier 2017. Cela est favorisé par le renforcement significatif des flux à partir du Nigéria en lien avec la dépréciation continue du Naira nigérian. Toutefois, la reprise de la hausse des prix suivant la tendance saisonnière a localement observé sur certains marchés à cause de la forte demande commerciale et va se poursuivre au fur et à mesure que les ménages déficitaires vont faire recours aux marchés pour leurs approvisionnements.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top