Skip to main content

Une insécurité alimentaire Minimale (Phase 1 de l'IPC) dans toutes les wilayas

  • Mise à jour des messages clés
  • Mauritanie
  • Novembre 2016
Une insécurité alimentaire Minimale (Phase 1 de l'IPC) dans toutes les wilayas

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • L’ensemble du pays  sera, comme le confirme le récent atelier du Cadre Harmonisé, en insécurité alimentaire Minimale  (Phase 1 de l’IPC), d’octobre à mai 2017. Seul l’ouest de la zone agropastorale (moughataa de Moudjéria, de Magta Lahjar, de Monguel et M’Bout)  accuse un déficit de production agricole et pastorale causé par l’insuffisance et l’irrégularité des pluies, sont en situation de Stress (Phase 2 de l’IPC).

    • Les prévisions de productions céréalières pluviales (94,831 T) publiées par la mission conjointe CILSS-FAO-FEWS NET-PAM et Gouvernement  sont légèrement supérieures (3 pourcent)   à  la moyenne quinquennale. Les récoltes  en cours depuis octobre renforcent les disponibilités alimentaires  des ménages et limiteront le recours des ménages pauvres aux denrées alimentaires commercialisées jusqu’en mai, comme en année moyenne. Bien que les marchés soient bien approvisionnés en denrées alimentaires importées, les ménages pauvres consommeront surtout leur production agricole.

    • Des conditions pastorales satisfaisantes dans toutes les wilayas. Les déficits de pâturages localisés  seront comblés par des transhumances internes habituelles vers les zones voisines limitant ainsi les transhumances externes. Des taux de reproduction proches de ceux d’une année moyenne, maintiennent les prix des animaux  dans une tendance haussière et offrent aux ménages une disponibilité en lait qui restera moyenne jusqu’en mai. 

    • La résurgence de l’infestation acridienne bien qu’actuellement sous contrôle et l’absence de lutte anti aviaire concertée  entre la Mauritanie et ses voisins constituent des facteurs de rixe de grosses pertes sur les cultures de décrue (qui ne seront récoltées qu’entre février et mars) et peut entrainer une dégradation des niveaux actuels de la sécurité alimentaire dans la vallée du fleuve Sénégal et dans la zone agropastorale qui concentrent la majeure partie des cultures de décrué qui sont actuellement au stade de levée à tallage. 

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top