Skip to main content

Des termes de l’échange moyens à supérieurs à la moyenne pour les éleveurs

  • Mise à jour des messages clés
  • Mauritanie
  • Janvier 2020
Des termes de l’échange moyens à supérieurs à la moyenne pour les éleveurs

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • Pour la deuxième saison consécutive les productions céréalières sont au-dessus de la moyenne quinquennale dans le pays (23 pour cent selon les résultats prévisionnels). Cela s’explique surtout par la bonne performance des cultures de décrue et des productions irriguées, car les pluies tardives d’octobre ont favorisé un bon niveau de remplissage des barrages des mares et un bon cru du fleuve.

    • Toutefois, les récoltes dans la zone agropastorale et de cultures pluviales sont inférieures à la moyenne en raison de la mauvaise répartition des pluies en septembre. De ce fait, dans ces zones, la dépendance des ménages pauvres des marchés est plus accrue que d’habitude. Par ailleurs, des inondations avaient été enregistrées par endroit dans ces zones. Les ménages pauvres et très pauvres de ces régions sont en situation de stress (Phase 2 de l'IPC) et de Crise (Phase 3 de l'IPC).

    • Des déficits de production fourragère sont enregistrés dans les wilayas de Trarza, Brakna, Gorgol, Guidimakha, et Assaba. Malgré le niveau satisfaisant de remplissage des points d’eau, la soudure pastorale sera plus difficile dans ces zones entre février et juin. La disponibilité laitière pourrait être réduite entre février et mars comparé à la normale. De même, le bétail pourrait perdre un peu de sa valeur marchande avec la dégradation des embonpoints pendant la période. Cela conduira à des résultats de Crise (Phase 3 de l'IPC) en matière de sécurité alimentaire aiguë dans ces domaines. 

    • Les marchés locaux et frontaliers sont bien approvisionnés en denrées de base et les prix sont dans l’ensemble stables comparé à la moyenne. En octobre dernier, les prix du bétail, en particulier les petits ruminants, étaient en augmentation d’environ 25 pour cent par rapport à la moyenne quinquennale sur les marchés de Adel Bagrou et Tintane. Les termes de l’échange bétail/céréales étaient au-dessus de la moyenne pour la période.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top