Skip to main content

Des productions agricoles moyennes et de bonnes conditions pastorales améliorent les conditions alimentaires

  • Mise à jour des messages clés
  • Mauritanie
  • Janvier 2016
Des productions agricoles moyennes et de bonnes conditions pastorales améliorent les conditions alimentaires

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • L’approvisionnement régulier et satisfaisant des marches, la stabilité des prix des denrées alimentaires importées, la tendance haussière des prix des animaux, les récoltes céréalières moyennes et les transferts céréaliers maliens et sénégalais sans entraves assurent une disponibilité alimentaire saisonnière suffisante à l’échelle nationale et favorisent l’accès des ménages pauvres à une nourriture régulière. La plupart des ménages resteront en situation d’insécurité alimentaire Minimale (Phase 1 de l’IPC) jusqu’en mars 2016. 

    • Les bonnes conditions pastorales réduisent la nécessité de dépenser en aliment bétail (excepté quelques poches du centre-nord du pays : Tagant, Inchiri, et Adrar) et renforcent l’accès alimentaire des ménages dans les autres zones du nord. Elles replaceront aussi les transhumants dans leurs calendriers et leurs axes normaux. La reprise des mises-bas améliorera la disponibilité en lait et favorisera la reconstitution des cheptels réduits par les pertes et les ventes.

    • Dans certaines poches du centre-nord de la zone pastorale, oasienne et des oueds (Akjoujt en Inchiri et Aoujeft en Adrar) et du sud-ouest de la zone agropastorale (Moudjeria et Tidjikja au Tagant et Monguel au Gorgol), les déficits de pâturages et de productions agricoles de deux  années consécutives, accentués par ceux de 2015, ont affecté certaines stratégies fondamentales des ménages d’agriculteurs et agropasteurs pauvres et les placent en situation de Stress (Phase 2 de l’IPC) jusqu’au mars. 

    • Malgré l’installation tardive de l’hivernage, une évaluation récente de FEWS NET a enregistré des récoltes bonnes à moyennes ainsi que des conditions pastorales satisfaisantes dans la zone de cultures pluviales. En outre, les marchés bien approvisionnés en céréales locales avec des prix relativement stables replacent les ménages pauvres des moughataa de Djigueni et d’Amouji dans leur situation saisonnière typique d’une année moyenne de conditions Minimales d’insécurité alimentaire (Phase 1 de l’IPC) et leur permettent de commencer le remboursement de leurs antérieurs emprunts alimentaires.

    Figures

    Figure 1

    Source:

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top