Skip to main content

La disponibilité alimentaire se renforce avec les récoltes des cultures de décrue

  • Mise à jour des messages clés
  • Mauritanie
  • Mars 2023
La disponibilité alimentaire se renforce avec les récoltes des cultures de décrue

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • Les récoltes des cultures de décrue en cours dans la zone agropastorale et dans la vallée du fleuve Sénégal améliore la disponibilité en céréale locale et offrent des opportunités d’emplois journaliers agricoles aux ménages pauvres. Toutefois, l’insécurité le long de la frontière malienne qui continue de perturber les migrations saisonnières des ménages pauvres des zones agropastorales, limite leurs revenus issus des transferts, et les contraint à une insécurité alimentaire de Stress (Phase 2 de l’IPC). La situation de Stress (Phase 2 de l’IPC) est également présente dans les zones périurbaines où les ménages pauvres, confrontés à la baisse continue de leurs pouvoirs d’achat à cause du manque d’opportunité d’emplois, font face à une hausse des prix des denrées alimentaires qui limite leurs accès à une alimentation suffisante et régulière.

    • Toutefois le niveau d’approvisionnement des marchés est globalement stable par rapport à février et par rapport à une année typique, malgré la baisse de la disponibilité en blé. L’offre en riz (locale et importée) est satisfaisante, tandis que celle des céréales traditionnelles, qui connait une légère amélioration par rapport au mois précédent du fait des récoltes des cultures de décrue, demeure en deçà de son volume normal. Les importations de riz, des pâtes alimentaires, des huiles, du sucre et de lait, qui sont les principaux produits consommés pendant le ramadan, restent importantes et ne devrait pas changer jusqu’à la prochaine période de soudure qui va débuter comme en année typique en mai. La demande reste également stable par rapport à février et typique d’une année normale à l'exception du riz local et des pâtes, qui augmentent en raison de la baisse de l'offre de blé sur les marchés. Bien que les flux en provenance du Mali soient encore timides, ceux en provenance du Sénégal, essentiellement portés sur le riz local et le maïs, sont importants. Les flux de Nouakchott en direction de l’intérieur du pays sont réguliers.

    • La tendance haussière des prix des produits (agricoles locaux et importés) observée en février s’est renforcée, malgré les récoltes de la décrue. Au premier trimestre de 2023 le prix moyen du riz local (riz brisé) était supérieur d'environ 25 pour cent à la moyenne quinquennale sur la quasi-totalité des marchés. Quant au blé grain, les prix étaient supérieurs de 35 pour cent à Nouakchott et d'environ 20 pour cent à Aleg et à Oudane, respectivement, par rapport à la moyenne quinquennale. Cette tendance va se maintenir jusqu’à la soudure du fait de la demande de plus en plus croissante des ménages qui épuisent les stocks de leur propre production, mais également du fait de l’environnement international marqué par un niveau élevé des prix des denrées alimentaires, et la disponibilité céréalière locale atypiquement faible.

    • Au premier trimestre de 2023, les prix des animaux restent en augmentation sur la plupart des marchés à bétail et les termes de l’échange bétail/céréales restent à la faveur des éleveurs en raison de la qualité des animaux présentés qui ont bénéficié de conditions pastorales favorables cette année et la forte demande avant les grandes fêtes religieuses de ramadan en Avril et Tabaski en Juin. Par rapport à la moyenne quinquennale, les prix du mouton moyen et des taureaux de 2 ans sont supérieurs de 40 et 32 pour cents respectivement au marché de Nouadhibou, et de 30 et 85 pour cents respectivement au marché de Selibaby. Cependant, de nombreux éleveurs pauvres continuent à devoir vendre plus d'animaux que d'habitude pour faire face aux coûts élevés des produits alimentaires et non alimentaires sur le marché, ce qui contribue à une augmentation inhabituelle de nombre d'animaux sur les marchés.

    Citation recommandée: FEWS NET. Mauritanie Messages Clés Mars 2023: La disponibilité alimentaire se renforce avec les récoltes des cultures de décrue, 2023

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top