Key Message Update

Des termes de l’échange moyens à supérieurs à la moyenne pour les éleveurs

Janvier 2020

Janvier 2020

Février - Mai 2020

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

Pays de présence:
1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Pays suivis à distance:
1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

Messages clés

  • Pour la deuxième saison consécutive les productions céréalières sont au-dessus de la moyenne quinquennale dans le pays (23 pour cent selon les résultats prévisionnels). Cela s’explique surtout par la bonne performance des cultures de décrue et des productions irriguées, car les pluies tardives d’octobre ont favorisé un bon niveau de remplissage des barrages des mares et un bon cru du fleuve.

  • Toutefois, les récoltes dans la zone agropastorale et de cultures pluviales sont inférieures à la moyenne en raison de la mauvaise répartition des pluies en septembre. De ce fait, dans ces zones, la dépendance des ménages pauvres des marchés est plus accrue que d’habitude. Par ailleurs, des inondations avaient été enregistrées par endroit dans ces zones. Les ménages pauvres et très pauvres de ces régions sont en situation de stress (Phase 2 de l'IPC) et de Crise (Phase 3 de l'IPC).

  • Des déficits de production fourragère sont enregistrés dans les wilayas de Trarza, Brakna, Gorgol, Guidimakha, et Assaba. Malgré le niveau satisfaisant de remplissage des points d’eau, la soudure pastorale sera plus difficile dans ces zones entre février et juin. La disponibilité laitière pourrait être réduite entre février et mars comparé à la normale. De même, le bétail pourrait perdre un peu de sa valeur marchande avec la dégradation des embonpoints pendant la période. Cela conduira à des résultats de Crise (Phase 3 de l'IPC) en matière de sécurité alimentaire aiguë dans ces domaines. 

  • Les marchés locaux et frontaliers sont bien approvisionnés en denrées de base et les prix sont dans l’ensemble stables comparé à la moyenne. En octobre dernier, les prix du bétail, en particulier les petits ruminants, étaient en augmentation d’environ 25 pour cent par rapport à la moyenne quinquennale sur les marchés de Adel Bagrou et Tintane. Les termes de l’échange bétail/céréales étaient au-dessus de la moyenne pour la période.

About FEWS NET

Le Réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine est l’un des principaux prestataires d’alertes précoces et d’analyses de l’insécurité alimentaire. Constitué par l’USAID en 1985 pour aider les décideurs à planifier pour les crises humanitaires, FEWS NET fournit des analyses factuelles  concernant quelque 35 pays. Les membres des équipes de mise en œuvre incluent la NASA, la NOAA, le département américain de l ‘Agriculture (USDA) et le gouvernement des États-Unis (USGS), de même que Chemonics International Inc. et Kimetrica. Vous trouverez d’autres informations sur notre travail.

  • USAID Logo
  • USGS Logo
  • USDA Logo
  • NASA Logo
  • NOAA Logo
  • Kilometra Logo
  • Chemonics Logo