Mauritanie

Pays à suivi à distance
Août 2021 - Janvier 2022

IPC 2.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
National Parks/Reserves
Would likely be at least one phase worse without current or programmed humanitarian assistance
Concentration of displaced people
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.

IPC 2.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
Concentration of displaced people
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

IPC 2.0 Acute Food Insecurity Phase

Presence countries:
1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
National Parks/Reserves
Remote monitoring
countries:
1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

CIF 2.0 Fase de Insegurida d Alimentaria Aguda

1: Minimo
2: Acentuada
3: Crisis
4: Emergencia
5: Hambruna
Parques y reservas
Se estima que seria al menos una fase peor sin ayuda humanitaria actual o programada
Concentración de personas desplazadas
La manera de clasificación que utiliza FEWS NET es compatible con la CIF. Un análisisque es compatible con la CIF sigue los protocolos fundamentales de CIF pero nonecesariamente refleja el consenso de los socios nacionales en materia de seguridad alimentaria.

CIF 2.0 Fase de Insegurida d Alimentaria Aguda

1: Minimo
2: Acentuada
3+: Crisis o peor
Se estima que seria al menos una fase
peor sin ayuda humanitaria actual o programada
Concentración de personas desplazadas
La manera de clasificación que utiliza FEWS NET es compatible con la CIF. Un análisisque es compatible con la CIF sigue los protocolos fundamentales de CIF pero nonecesariamente refleja el consenso de los socios nacionales en materia de seguridad alimentaria.
Para los países de Monitoreo Remoto, FEWS NET utiliza un contorno de color en el mapa CIF que representa la clasificación más alta de CIF en las áreas de preocupación.

CIF 2.0 Fase de Insegurida d Alimentaria Aguda

Países presenciales:
1: Minimo
2: Acentuada
3: Crisis
4: Emergencia
5: Hambruna
Parques y reservas
Países de monitoreo remoto:
1: Minimo
2: Acentuada
3+: Crisis o peor
Se estima que seria al menos una fase
peor sin ayuda humanitaria actual o programada
Para los países de Monitoreo Remoto, FEWS NET utiliza un contorno de color en el mapa CIF que representa la clasificación más alta de CIF en las áreas de preocupación.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Parcs et Réserves
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Concentration de personnes déplacées
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Concentration de personnes déplacées
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

Pays de présence:
1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Parcs et Réserves
Pays suivis à distance:
1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

CIF 2.0 Fase de Insegurança Alimentar Aguda Baseado

1: Minima
2: Stress
3: Crise
4: Emergência
5: Fome
Parques e reservas
Poderia ser pior sem a assistência humanitária em vigor ou programad
Concentração de pessoas deslocadas
A maneira de classificação que utiliza FEWS NET é compatível com a CIF. A análise compatível com a CIF segue os protocolos fundamentais da CIF mas não necessariamente reflete o consenso dos parceirosnacionais com respeito a segurança alimentar.

CIF 2.0 Fase de Insegurança Alimentar Aguda Baseado

1: Minima
2: Stress
3+: Crise ou pior
Poderia ser pior sem a assistência
humanitária em vigor ou programad
Concentração de pessoas deslocadas
A maneira de classificação que utiliza FEWS NET é compatível com a CIF. A análise compatível com a CIF segue os protocolos fundamentais da CIF mas não necessariamente reflete o consenso dos parceirosnacionais com respeito a segurança alimentar.
Para os países de Monitoreo Remoto, FEWS NET utiliza um contorno de cor no mapa CIF para representar a classificação mais alta da CIF nas áreas de preocupação.

CIF 2.0 Fase de Insegurança Alimentar Aguda Baseado

Países com presença:
1: Minima
2: Stress
3: Crise
4: Emergência
5: Fome
Parques e reservas
Países sem presença:
1: Minima
2: Stress
3+: Crise ou pior
Poderia ser pior sem a assistência
humanitária em vigor ou programad
Para os países de Monitoreo Remoto, FEWS NET utiliza um contorno de cor no mapa CIF para representar a classificação mais alta da CIF nas áreas de preocupação.

Août - Septembre 2021

IPC Phase 2

Octobre 2021 - Janvier 2022

IPC Phase 1

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.
Messages clés
  • Les flux d’approvisionnement des marchés en produits alimentaires restent globalement inférieur à la moyenne en cette période au vu d'un renforcement des mesures restrictives liée à la pandémie. En même temps, la réduction saisonnière des importations et de flux en provenance du Mali et du Sénégal vers les marchés de consommation à l’intérieur du pays influe négativement sur les flux. Cette situation impacte négativement sur les flux d’approvisionnement principalement pour les zones agropastorale et pluviale. 

  • Sur le plan agricole, le démarrage de campagne d’hivernage a été observé à partir de la première décade du mois de juin avec cependant des cumuls à majorité faible sur l’ensemble du pays. Cette situation s’est améliorée en mi-juillet avec une reprise du régime pluviométrique dans les zones du Sud, de l’Est, de l’Ouest et la partie septentrionale du Centre du pays. Elle a permis de confirmer les prévisions saisonnières agro-hydro-climatiques ayant présagé un début de saison précoce en termes de semis dans les bandes soudaniennes et sahéliennes. Cependant plusieurs localités du Sud du pays ont enregistré un retard pluviométrique d’une à deux décades, ce qui a causé un retard des semis en fin juin. En ce qui concerne les travaux de préparation et la mise en eau, ces activités se sont déroulées normalement en juin avec une mise à disposition des intrants et des semences traditionnelles dans les zones agricoles du pays. Après un début de l’hivernage un peu sèche dans la zone agropastorale, la situation tend à se normaliser ces dernières semaines avec une reprise du régime pluviométrique favorable à une régénération du tapis herbacé. Cette reprise a permis également la recharge des retenus destiné à l’abreuvement des animaux. Les mouvements typiques de retour de transhumance en provenance des pays limitrophes ont été observés.

  • Les ménages pauvres n’ont pas suffisamment accès à une alimentation adéquate et suffisante due à l’amenuisement des stocks alimentaires et la baisse du pouvoir d’achat des ménages pauvres liés aux effets résiduels de la pandémie jusqu’en septembre 2021. Malgré l’amélioration des conditions pastorales attendues suite à l’installation de la saison pluvieuse, une insécurité alimentaire de Stress (IPC Phase 2) sera globalement observée dans les zones pluviales, agropastorales et les zones périphériques des centres urbains.

  • Entre octobre 2021 et janvier 2022, les perspectives de récoltes issues de la prochaine campagne agricole permettront d’améliorer substantiellement les conditions de consommation alimentaire et les moyens d’existence des ménages dans les zones agropastorale (MR07), de cultures pluviales (MR09) et de la vallée du fleuve Sénégal. La campagne de contre-saison froide pour la production de riz et de maraichage démarrant généralement en novembre permettront aux ménages de ces zones d’accéder au travail agricole permettant ainsi d’améliorer leur niveau de revenus. En outre, la situation pastorale sera améliorée avec une disponibilité des ressources fourragères et des points d’eau favorisant ainsi une amélioration de l’état d’embonpoint des animaux et la production laitière. A cet effet, les ménages pauvres des zones pastorales, agropastorales pluviales et de la vallée feront face à une insécurité alimentaire Minimale (IPC Phase 1) pendant la période.

ZONE ANOMALIES ACTUELLES ANOMALIES PROJETÉES
Nationale

La courbe des contaminations des maladies de COVID‑19 actuellement continue d’être en hausse dû aux transmissions communautaires suite à la découverte des variants alpha et beta en mai et delta en juin 2021. A la date du 29 août 2021, le pays a enregistré un cumul de 33 309 cas confirmés dont 29 987 personnes déclarées guéris et 705 décès selon le Ministère de la Santé. Faisant suite à l’apparition des variants cités ci-haut, le couvre-feu est actuellement de 20h à 6h avec le maintien officiel de la fermeture des frontières terrestres. Dans la campagne contre la COVID-19, le gouvernement a déjà été vaccinées 221 081 personnes, représentant 5,1% par rapport à la population totale du pays.  Il est à souligner que le rythme de la vaccination s’est accéléré ces dernières semaines tant en milieu urbain que rural.

Pendant le retour progressif des activités économiques à la normale, la période actuelle coïncide avec une hausse généralisée saisonnière des prix sur les produits alimentaires (riz local, riz importé, blé et lait en poudre) justifié par un approvisionnement en produits alimentaires inferieur à la normale.  

Par ailleurs, le secteur informel reste négativement impacté par la pandémie avec une baisse notoire de l’intensité des activités entrainant ainsi une baisse continue des revenus pour les ménages pauvres.

Avec les récoltes moyennes issues de la campagne agricole en perspectives, la reconstitution des stocks alimentaires permettra de garantir un accès acceptable à une alimentation au niveau des ménages. Les flux d’approvisionnement en provenance du Mali, du Sénégal et du Maroc ainsi que le retour à la normale des importations de produits alimentaires permettront de renforcer la disponibilité alimentaire au niveau des marchés. Ainsi le niveau des prix des produits attendus pour la période projetée sera similaire à la moyenne saisonnière.

Dans les zones urbaines, malgré la reprise progressive des activités économiques, les effets résiduels de la pandémie vont limiter l’offre d’emploi issue du secteur informel entrainant ainsi une baisse des revenus. Cependant, la reprise effective des activités dans les zones minières, notamment dans les régions d’Inchiri et de Tiris Zemmour permettra de fournir des opportunités d’emploi journalier pour ces ménages pauvres. 

 

Marchés et commerce

Production & Trade Flow Maps

Supply and Market Outlook

About FEWS NET

Le Réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine est l’un des principaux prestataires d’alertes précoces et d’analyses de l’insécurité alimentaire. Constitué par l’USAID en 1985 pour aider les décideurs à planifier pour les crises humanitaires, FEWS NET fournit des analyses factuelles  concernant quelque 35 pays. Les membres des équipes de mise en œuvre incluent la NASA, la NOAA, le département américain de l ‘Agriculture (USDA) et le gouvernement des États-Unis (USGS), de même que Chemonics International Inc. et Kimetrica. Vous trouverez d’autres informations sur notre travail.

  • USAID Logo
  • USGS Logo
  • USDA Logo
  • NASA Logo
  • NOAA Logo
  • Kilometra Logo
  • Chemonics Logo