Skip to main content

Rapport spécial: marchés au nord du Mali

  • Rapport Spécial
  • Mali
  • Octobre 12, 2012
Rapport spécial: marchés au nord du Mali

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Partners
    WFP
    European Commission
    UK Aid
    Sida
    Cooperazlone Italiana alo Sviluppo
    Swiss Agency for Development and Cooperation
    UNICEF
    UNHCR
    CHF Somalia
    Messages clé
    • À travers le Sahel, les prix des céréales continuent à être supérieurs à la moyenne des cinq dernières années. Cependant, suite à des tendances typiques, les prix étaient stables ou ont commencé à diminuer en septembre face à l’augmentation de la disponibilité du maïs en provenance des pays côtiers et en anticipation de la récolte. Pour les ménages ruraux, les besoins alimentaires sont de plus en plus satisfaits par les cultures précoces et les aliments sauvages. 

    • Le conflit et l’insécurité civile localisée pendant la première moitié de 2012 ont profondément perturbé les échanges commerciaux normaux qui supportent habituellement l’approvisionnement en céréales dans le nord du Mali. Le système de commercialisation s’est néanmoins adapté à ces changements et l’importance des systèmes de marché normalement tertiaires s’est accrue rapidement. La disponibilité en aliments continue à être adéquate sur les marchés

    • Le pouvoir d’achat des ménages s’est amélioré depuis août avec la reprise de certains systèmes de transfert monétaire et les flux commerciaux du bétail, et avec l’augmentation des possibilités de revenu. La disponibilité saisonnière d’aliments sauvages, les récoltes précoces, ainsi que l’aide humanitaire ont amélioré l’accès alimentaire. L’accès physique aux marchés est occasionnellement perturbé par le conflit localisé. 

    • Entre octobre et décembre, la Phase 3 de l’IPC: niveaux de Crise d’insécurité alimentaire dans la Zone 6 (Lacs/Delta du Niger) et la Zone 3 (Riz fluvial et Élevage transhumant) devrait progressivement s’améliorer en passant à Stress (Phase 2 de l’IPC) grâce aux récoltes, l’augmentation des possibilités de revenu, et avec les programmes humanitaire en cours. La Phase 2 de l’ICP: niveaux Stress d’insécurité alimentaire aigüe dans les zones agropastorales, en particulier dans la Zone 4 (Mil et Élevage transhumant), passera à des niveaux minimaux d’insécurité alimentaire (Phase 1 de l’IPC) lorsque la dépendance du marché diminue. 

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top