Skip to main content

Amélioration de l’accès des ménages aux vivres grâce aux récoltes moyennes en vert

  • Mise à jour des messages clés
  • Mali
  • Septembre 2017
Amélioration de l’accès des ménages aux vivres grâce aux récoltes moyennes en vert

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • La disponibilité moyenne des récoltes en vert de maïs, de légumineuses (niébé, arachide, voandzou) voire des variétés précoces de mil en plus des distributions de vivres humanitaires en cours à travers le pays mettent fin à la soudure et améliorent l’accès des ménages aux vivres. Les récoltes moyennes à supérieures à la moyenne attendues en octobre rehausseront davantage la disponibilité alimentaire et l’accès des ménages aux aliments. 

    • L’évolution globalement moyenne de la campagne agropastorale permet d’espérer sur une production céréalière moyenne à supérieure à la moyenne dans le pays. Cependant, l’insuffisance des pluies en septembre dans les régions de Gao, Ménaka et les dégâts des déprédateurs (les chenilles, les oiseaux, les pucerons et les sautériaux) par endroits dans les régions de Sikasso, Koulikoro, Kayes et Tombouctou engendreront des baisses de production localisées qui affecteront négativement l’accès des ménages victimes aux vivres. 

    • L’approvisionnement des marchés en vivres reste satisfaisant à travers le pays en dépit des perturbations liées à l’insécurité au niveau de certains marchés des régions du nord du pays. La stabilité des prix des céréales voire la baisse saisonnière observée par endroits de même que la hausse des termes de l’échange chèvre/mil contribuent à une amélioration de l’accès des ménages aux marchés.

    • L’insécurité alimentaire de Stress (Phase 2 de l’IPC) dans le Gourma de Gao et de Tombouctou s’est améliorée grâce à la disponibilité des récoltes en vert, des produits laitiers, des produits de cueillette et aux distributions alimentaires de vivres en cours du Gouvernement et des partenaires humanitaires. La baisse saisonnière attendue des prix des céréales et l’amélioration des termes de l’échange bétail/céréales en octobre permettront un accès moyen des ménages aux denrées; ce qui les mettra en insécurité alimentaire minimale (Phase 1 de l’IPC). 

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top