Skip to main content

Difficultés d’accès des ménages pauvres aux vivres à cause du prix élevé des denrées alimentaires

  • Mise à jour des messages clés
  • Mali
  • Mars 2022
Difficultés d’accès des ménages pauvres aux vivres à cause du prix élevé des denrées alimentaires

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • Une hausse de 31 pourcents du nombre d’incidents sécuritaires (ACLED) par rapport au premier trimestre de 2021 est observée particulièrement dans la bande du Liptako Gourma à la frontière avec le Niger. Les perturbations économiques, les déplacements de population, les vols et les fatalités qui s’en suivent dégradent davantage l’accès aux vivres des populations déjà en insécurité alimentaire de Stress à Crise dans la zone.

    • L’accès des ménages aux vivres s’est dégradé à cause de la hausse inattendue des prix des denrées alimentaires de 20 à plus de 30 pourcents par rapport à la moyenne quinquennale et qui a réduit les termes de l’échange bétail/céréales pour les ménages pastoraux de -10 à plus de -25 pourcents. En plus, la baisse globale des revenus des ménages pauvres dans les centres urbains et dans les zones d’insécurité, réduit leur capacité d’accès aux vivres. Les récoltes des contre-saisons de riz attendues de mai à juin amélioreront la disponibilité dans les zones concernées.

    • La soudure pastorale en cours sera globalement moyenne dans le pays grâce aux pâturages et aux points d’eau moyennement fournis, mais plus difficile que d’habitude dans les zones d’insécurité du nord où les poches de déficit et les perturbations des mouvements de troupeaux limitent l’accès aux pâturages. La perte d’embonpoint et la baisse des productions animales (lait, fromage, beurre) qui en résultent, réduisent le revenu des ménages éleveurs dans ces zones.

    • L’insécurité alimentaire de Stress (Phase 2 de l’IPC) pour les ménages pauvres du Liptako Gourma et des zones d’insécurité se dégradera en Crise (Phase 3 de l’IPC) à partir d’avril à cause des difficultés d’accès aux vivres et la dégradation continue de leurs moyens d’existence en lien avec l’insécurité résiduelle. Quant aux ménages pauvres des centres urbains, de la zone du Sahel Occidental et de la vallée du fleuve Niger qui connaissent une dépendance plus marquée que d’habitude aux marchés pour leur approvisionnement en vivres ; ils se retrouveront en insécurité alimentaire de Stress (Phase 2 de l’IPC) de juin à septembre 2022.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top