Skip to main content

Difficultés d’accès des ménages aux vivres à cause des prix élevés des aliments

  • Mise à jour des messages clés
  • Mali
  • Mai 2022
Difficultés d’accès des ménages aux vivres à cause des prix élevés des aliments

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • L’installation de la campagne agricole 2022 est en cours à travers toutes les zones agricoles du pays. Les activités de nettoyage, de transport du fumier vers les champs, et voire les semis dans l’extrême Sud du pays constituent les opportunités moyennes de revenus et de nourriture pour les ménages pauvres. Les récoltes moyennes de contre-saison de riz sont en cours dans les zones de périmètres irrigués de Ségou, Koulikoro, Mopti, Gao et Tombouctou ; ce qui amélioreront les disponibilités alimentaires en cette denrée.

    • La baisse saisonnière des offres de céréales est observée dans l’ensemble mais plus marquée qu’en année moyenne à cause de la baisse de la production de céréales de 2021 particulièrement dans les zones d’insécurité où les flux commerciaux restent perturbés. La forte hausse de prix des denrées alimentaires par rapport à la moyenne quinquennale de plus de 30 pourcents et qui réduit les termes de l’échange chèvre/céréales par rapport à la moyenne, n’est pas favorable à un accès moyen des ménages pauvres aux denrées alimentaires.

    • La soudure pastorale en cours évolue normalement de façon globale grâce aux conditions d’élevage moyennes. Toutefois, l’accès limité à certains pâturages dans les zones d’insécurité du centre et du nord du pays et du Sahel Occidental engendre des concentrations inhabituelles des animaux et une dégradation précoce des conditions des pâturages dans les zones d’accueil, ce qui affecte négativement l’alimentation du bétail.

    • L’insécurité alimentaire de Crise (Phase 3 de l’IPC) en cours pour les ménages pauvres des zones d’insécurité du Nord, de la zone du Liptako Gourma à cause des difficultés d’accès des ménages pauvres aux vivres engendre un recours atypique aux emprunts, à la réduction des dépenses non- alimentaires voire alimentaires se poursuivra jusqu’en septembre 2022. Quant aux ménages pauvres des centres urbains, de la zone du Sahel Occidental et de la vallée du fleuve Niger, l’insécurité alimentaire de Stress (Phase 2 de l’IPC) en cours se poursuivra jusqu’en septembre 2022 à cause de la soudure précoce liée à l’épuisement précoce des stocks et du niveau des prix des denrées alimentaires qui limitent leur accès aux vivres.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top