Skip to main content

Le niveau moyen des prix des céréales favorise l’accès des ménages aux marchés

  • Mise à jour des messages clés
  • Mali
  • Janvier 2016
Le niveau moyen des prix des céréales favorise l’accès des ménages aux marchés

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • La bonne disponibilité céréalière sur les marchés grâce à la production agricole globalement supérieure à la moyenne et les stocks paysans moyens dans l’ensemble contribuent au maintien des prix à des niveaux proches de la moyenne ; ce qui permet un accès moyen des ménages aux denrées alimentaires à travers le pays. Par conséquent, la majorité des ménages du pays se trouvent dans une situation d’insécurité alimentaire Minimale (Phase 1 de l’IPC).

    • Les conditions d’élevage globalement moyennes à bonnes à travers le pays favorisent le maintien d’un embonpoint et des productions animales (lait, produits laitiers) à un niveau moyen ; ce qui permet durant l’année alimentaire 2016 des revenus moyens issus de leur vente pour l’accès des éleveurs aux marchés pour leurs besoins alimentaires grâce à des termes de l’échange bétail/céréales qui leur sont favorables. 

    • Les ménages pasteurs pauvres des régions de Tombouctou et de Gao qui connaissent une réduction inhabituelle de la taille de leur cheptel à cause des mortalités et des ventes inhabituelles des deux dernières années qui ont engendré une décapitalisation auront recours de façon inhabituelle à la migration, à la main d’œuvre et aux emprunts pour compenser la baisse des revenus animaliers. Ils seront par conséquent en insécurité alimentaire de Stress (Phase 2 de l’IPC) à partir de mars 2016.  

    • A cause de leur dépendance au marché plus longue que d’habitude et de l’épuisement précoce de leurs stocks, les ménages pauvres victimes des inondations de juillet à septembre 2015 estimés à 14600 par OCHA ne pourront satisfaire convenablement leurs besoins alimentaires et non alimentaires (reconstituer les biens perdus) qu’en faisant recours à des stratégies d’adaptation atypiques. Par conséquent, ils seront dans une situation d’insécurité alimentaire de Stress (Phase 2 de l’IPC) à partir de mars 2016.

    Figures

    Figure 8

    Source:

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top