Skip to main content

Les prix élevés affectent la consommation alimentaire des ménages pauvres

  • Mise à jour des messages clés
  • Mali
  • Décembre 2022
Les prix élevés affectent la consommation alimentaire des ménages pauvres

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • La disponibilité des récoltes globalement moyenne à bonne dans le pays, la baisse saisonnière des prix des céréales de base et les revenus issus des activités habituelles améliorent l’accès des ménages aux vivres, ce qui met la majorité des ménages du pays en insécurité alimentaire minimale (Phase 1 de l’IPC). Cependant, dans les zones d’insécurité du Liptako Gourma en dépit d’une amélioration de la situation alimentaire actuelle grâce aux récoltes en cours, la situation alimentaire est en Stress (Phase 2 de l’IPC) à cause de la dégradation des moyens d’existence plus marquée particulierement dans la région de Ménaka où, le déplacement de 35 pour cent de la population, les pertes importantes de biens,  l’accès limite à l’assistance alimentaire humanitaire et aux services sociaux maintiennent la zone en situation de Crise (Phase 3 de l’IPC).

    • La recrudescence de l’insécurité dans la zone du Liptako Gourma particulièrement à Ménaka et le sud de Gao continue de perturber les activités économiques, l’approvisionnement des marchés de la zone, la livraison de l’assistance alimentaire humanitaire et l’accès aux services sociaux de base. Ainsi, la baisse des opportunités de revenus et la poursuite des déplacements inhabituels des populations entrainent une forte détérioration des moyens d’existence qui réduit les capacités des ménages à satisfaire leurs besoins alimentaires et non alimentaires.

    • L’approvisionnement des marchés en céréales est suffisant dans le reste du pays  grâce à la hausse saisonnière des offres liée aux récoltes actuelles  qui ont engendré une baisse d’environ 5 à 20 pour cent des prix des céréales de base par rapport au mois précédent. Toutefois, des perturbations d’accès à certains marchés du centre et du nord du pays à cause de l’insécurité sont notées. Le niveau des prix reste élevé de plus de 40 pour cent par rapport à la moyenne quinquennale, ce qui affecte négativement l’accès des ménages pauvres aux vivres dans les centres urbains et les zones pastorales.

    • La disponibilité moyenne à bonne des pâturages et des points d’eau est favorable à une alimentation et une production animale satisfaisantes à travers le pays. Le retour saisonnier des troupeaux transhumants se poursuit et connait des perturbations dans les régions de Ménaka et de Gao à cause de l’insécurité qui limite l’accès à certaines zones de pâturage. La baisse des productions animales à cause des difficultés d’alimentation et les vols de bétail dans ces zones d’insécurité affectent négativement les productions animales et le pouvoir d’achat des ménages éleveurs.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top