Skip to main content

Malgré l'amélioration saisonnière de la consommation alimentaire dans le pays, Gao et Menaka restent en Crise (Phase 3 de l'IPC)

  • Mise à jour des messages clés
  • Mali
  • Novembre 2023
Malgré l'amélioration saisonnière de la consommation alimentaire dans le pays, Gao et Menaka restent en Crise (Phase 3 de l'IPC)

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • L’insécurité alimentaire Minimale (Phase 1 de l’IPC) en cours pour la majorité des ménages des zones agricoles du pays grâce aux récoltes globalement moyennes présagent une disponibilité alimentaire satisfaisante et un  accès moyen des ménages aux céréales. Dans les zones d’insécurité du Liptako Gourma et en général dans les régions du Nord, les ménages sont en Stress (Phase 2 de l’IPC) en cette période de récolte à cause de la forte détérioration des moyens d’existence en lien avec la persistance de l’insécurité. Dans la région de Ménaka et le cercle d’Ansongo hormis dans la vallée, les ménages sont en Crise (Phase 3 de l’IPC) à cause de la recrudescence de l’insécurité ayant entraîné une baisse importante des productions agropastorales, des opportunités de nourritures et de revenus, du déplacement de plus 50% de la population de Ménaka, créant par conséquent un déficit important au niveau de la consommation alimentaire des ménages.
    • La persistance de l’insécurité et les offensives militaires en cours dans les régions du nord et du centre du pays continuent de perturber l’environnement économique dans ces zones . La baisse des opportunités d’emploi, le dysfonctionnement des marchés et les déplacements inhabituels des populations qui en découlent, engendrent une détérioration des moyens d’existence ; ce qui réduit les capacités des ménages à satisfaire convenablement leurs besoins alimentaires et non- alimentaires.
    • L’accès des ménages aux vivres s’améliore grâce aux récoltes globalement moyennes dans le pays. Dans les zones agropastorales, la propre production, les rémunérations en nature, les dons/zakat favorisent un accès moyen des ménages aux vivres. Toutefois, les prix élevés des céréales de base qui sont en hausse de plus de 30 pour cent par rapport à la moyenne quinquennale et la dégradation des termes de l’échange bétail/céréales, continuent de limiter l’accès des ménages pauvres aux vivres dans les centres urbains et les zones pastorales.
    • Les conditions d’élevage moyennes à bonnes dans le pays au sortir de l’hivernage présagent une soudure pastorale normale pour le bétail à partir d’avril excepté les régions du nord où elles sont légèrement en dessous de celles d’une année moyenne. Toutefois, la recrudescence de l’insécurité dans les zones d’insécurité du centre et du nord du pays, perturbe les mouvements des animaux avec des difficultés d’accès aux pâturages par endroits, ce qui réduira le niveau des productions animales ainsi que les revenus pastoraux et par conséquent l’accès des ménages pasteurs aux aliments.

    Citation recommandée: FEWS NET. Mali Mise à jour des messages clés Novembre 2023: Malgré l'amélioration saisonnière de la consommation alimentaire dans le pays, Gao et Menaka restent en Crise (Phase 3 de l'IPC), 2023.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top