Key Message Update

La sécurité alimentaire continue de se détériorer par suite des mesures relatives au COVID -19

Mai 2020

Mai 2020

Résultats de la sécurité alimentaire estimés plus probables de la sécurité alimentaire, avril à mai 2020: La plupart du pays est en Minimal (Phase 1 de l'IPC) sauf que Tibesti, Borkou, Kanem, Barh el Gazel,Cheri-Baguimi, Mayo-Kebbi, et Logone Occidental qui sont en Stress (Phase 2 de l'IPC), et Lac qui est en Stresse (Phase 2! de l'IPC)

Juin - Septembre 2020

Résultats de la sécurité alimentaire estimés plus probables de la sécurité alimentaire, avril à mai 2020: La plupart du pays est en Minimal (Phase 1 de l'IPC) sauf que Tibesti, Borkou, Kanem, Barh el Gazel,Cheri-Baguimi, Mayo-Kebbi, et Logone Occidental qui sont en Stress (Phase 2 de l'IPC), et Lac qui est en Stresse (Phase 2! de l'IPC)

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

Pays de présence:
1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Pays suivis à distance:
1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

Messages clés

  • La pandémie du COVID-19, plus de 700 cas et une soixantaine de décès enregistrés, depuis mars 2020, impacte significativement les moyens d’existence des populations par suite des mesures gouvernementales l’interdiction des mouvements entre les différentes agglomérations, et le couvre-feu. Par conséquent, la situation alimentaire des ménages urbains et ruraux continue de se détériorer à cause de la perte du pouvoir d’achat qui limite de plus en plus leurs accès aux aliments.

  • L’offre céréalière est majoritairement pourvue par les stocks commerçants à cause des faibles approvisionnements par suite des restrictions du trafic. Malgré le Ramadan, la demande est globalement en baisse à cause des bas revenus des ménages. Les prix affichent une tendance baissière, comparée à la moyenne quinquennale, à l’exception du mil à Abdi (+24 pourcents) et Moussoro (+42 pourcents) en raison d’une hausse atypique de la demande, à cause, respectivement, des conflits intercommunautaires et de la baisse des volumes de flux qui réduisent l'offre sur les marchés.

  • L’allègement de certaines restrictions sur le commerce comme l’ouverture des marchés, et la reprise de la circulation des minibus et taxis, décidé par le gouvernement, le 19 mai 2020, relance les activités socioéconomiques dans les différentes zones de moyens d’existence. Cependant, la limitation des opportunités d’embauche couplée à la limitation des transferts d’argent continue d’affecter le pouvoir d’achat des ménages. Par conséquent, la demande sur les marchés reste limitée.

  • La situation agropastorale est perturbée par les mesures gouvernementales. Le confinement décidé en début mai 2020 et interdisant les mouvements de personnes, vers et à partir des agglomérations perturbe le démarrage des activités agricoles, dans certaines localités. A Bongor, les mouvements de producteurs vers les périmètres agricoles sont limités. Au Sahel, le fonctionnement des marchés à bétail est limité à cause de l’interdiction des attroupements, ce qui conduit également à des prix du bétail inférieurs à la moyenne.

About FEWS NET

Le Réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine est l’un des principaux prestataires d’alertes précoces et d’analyses de l’insécurité alimentaire. Constitué par l’USAID en 1985 pour aider les décideurs à planifier pour les crises humanitaires, FEWS NET fournit des analyses factuelles  concernant quelque 35 pays. Les membres des équipes de mise en œuvre incluent la NASA, la NOAA, le département américain de l ‘Agriculture (USDA) et le gouvernement des États-Unis (USGS), de même que Chemonics International Inc. et Kimetrica. Vous trouverez d’autres informations sur notre travail.

  • USAID Logo
  • USGS Logo
  • USDA Logo
  • NASA Logo
  • NOAA Logo
  • Kilometra Logo
  • Chemonics Logo