République centrafricaine

Pays à suivi à distance
Août 2021 - Janvier 2022

IPC 2.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
National Parks/Reserves
Would likely be at least one phase worse without current or programmed humanitarian assistance
Concentration of displaced people
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.

IPC 2.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
Concentration of displaced people
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

IPC 2.0 Acute Food Insecurity Phase

Presence countries:
1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
National Parks/Reserves
Remote monitoring
countries:
1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

CIF 2.0 Fase de Insegurida d Alimentaria Aguda

1: Minimo
2: Acentuada
3: Crisis
4: Emergencia
5: Hambruna
Parques y reservas
Se estima que seria al menos una fase peor sin ayuda humanitaria actual o programada
Concentración de personas desplazadas
La manera de clasificación que utiliza FEWS NET es compatible con la CIF. Un análisisque es compatible con la CIF sigue los protocolos fundamentales de CIF pero nonecesariamente refleja el consenso de los socios nacionales en materia de seguridad alimentaria.

CIF 2.0 Fase de Insegurida d Alimentaria Aguda

1: Minimo
2: Acentuada
3+: Crisis o peor
Se estima que seria al menos una fase
peor sin ayuda humanitaria actual o programada
Concentración de personas desplazadas
La manera de clasificación que utiliza FEWS NET es compatible con la CIF. Un análisisque es compatible con la CIF sigue los protocolos fundamentales de CIF pero nonecesariamente refleja el consenso de los socios nacionales en materia de seguridad alimentaria.
Para los países de Monitoreo Remoto, FEWS NET utiliza un contorno de color en el mapa CIF que representa la clasificación más alta de CIF en las áreas de preocupación.

CIF 2.0 Fase de Insegurida d Alimentaria Aguda

Países presenciales:
1: Minimo
2: Acentuada
3: Crisis
4: Emergencia
5: Hambruna
Parques y reservas
Países de monitoreo remoto:
1: Minimo
2: Acentuada
3+: Crisis o peor
Se estima que seria al menos una fase
peor sin ayuda humanitaria actual o programada
Para los países de Monitoreo Remoto, FEWS NET utiliza un contorno de color en el mapa CIF que representa la clasificación más alta de CIF en las áreas de preocupación.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Parcs et Réserves
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Concentration de personnes déplacées
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Concentration de personnes déplacées
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

Pays de présence:
1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Parcs et Réserves
Pays suivis à distance:
1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

CIF 2.0 Fase de Insegurança Alimentar Aguda Baseado

1: Minima
2: Stress
3: Crise
4: Emergência
5: Fome
Parques e reservas
Poderia ser pior sem a assistência humanitária em vigor ou programad
Concentração de pessoas deslocadas
A maneira de classificação que utiliza FEWS NET é compatível com a CIF. A análise compatível com a CIF segue os protocolos fundamentais da CIF mas não necessariamente reflete o consenso dos parceirosnacionais com respeito a segurança alimentar.

CIF 2.0 Fase de Insegurança Alimentar Aguda Baseado

1: Minima
2: Stress
3+: Crise ou pior
Poderia ser pior sem a assistência
humanitária em vigor ou programad
Concentração de pessoas deslocadas
A maneira de classificação que utiliza FEWS NET é compatível com a CIF. A análise compatível com a CIF segue os protocolos fundamentais da CIF mas não necessariamente reflete o consenso dos parceirosnacionais com respeito a segurança alimentar.
Para os países de Monitoreo Remoto, FEWS NET utiliza um contorno de cor no mapa CIF para representar a classificação mais alta da CIF nas áreas de preocupação.

CIF 2.0 Fase de Insegurança Alimentar Aguda Baseado

Países com presença:
1: Minima
2: Stress
3: Crise
4: Emergência
5: Fome
Parques e reservas
Países sem presença:
1: Minima
2: Stress
3+: Crise ou pior
Poderia ser pior sem a assistência
humanitária em vigor ou programad
Para os países de Monitoreo Remoto, FEWS NET utiliza um contorno de cor no mapa CIF para representar a classificação mais alta da CIF nas áreas de preocupação.

Août - Septembre 2021

IPC Phase 3

Octobre 2021 - Janvier 2022

CALENDRIER SAISONNIER POUR UNE ANNEE TYPIQUE

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.
Messages clés
  • Les premières récoltes ont démarré, notamment dans les zones sud du pays, où le maïs frais et l’arachide fraiche ont déjà fait leur apparition sur les marchés. Toutefois, les prix des denrées alimentaires de base restent très élevés par rapport à la même période l'an dernier. Les coûts particulièrement élevés des transports et les difficultés d’accès aux marchés du fait de l’insécurité en sont les principales causes.

  • Les pluies qui ont été particulièrement abondantes au cours de ce mois ont provoqué des inondations dans plusieurs localités notamment dans les communes de Bimbo, Mpoko‑Bac ainsi que dans le sixième arrondissement de Bangui. Ces inondations ont fait de nombreux dégâts matériels et provoqué des déplacements de populations.

  • Les impacts socio-économiques de la COVID 19, qui ont conduit depuis la crise en 2020 à un rétrécissement du marché de l’emploi, y compris les emplois temporaires, continuent d’affecter durement les conditions de vie des ménages, en particulier les ménages pauvres des villes et des zones de conflit, notamment les déplacés internes et les ménages hôtes qui vivent présentement une insécurité alimentaire en phase crise (IPC Phase 3).

ZONE ANOMALIES ACTUELLES ANOMALIES PROJETÉES
Nationale

Les prix de la quasi-totalité des produits agricoles (maïs, riz local, sorgho rouge, huile de palme et arachide) sont en hausse (Cf. Figure1) par rapport à l’année dernière à cause de l’insécurité et l’état des routes qui limitent l’approvisionnement des marchés des zones les plus difficiles d’accès notamment Obo, Bria, Ndélé, Bossangoa, Zémio, Alindao et les périphéries de Bambari. Comparé à l’année passée à la même période, ces hausses sont en moyenne de 19 pour cent pour le maïs, 30 pour cent pour le manioc, 46 pour cent pour le sorgho et 8 pour cent pour l’huile de palme.

Les prix des produits alimentaires importés tels que le riz (la variété importée), le haricot blanc, l’huile raffinée, la farine de blé, et le poisson ont aussi enregistré des hausses par rapport à l’année passée en moyenne de 26 pour cent du fait du renchérissement des coûts de transports et des perturbations des circuits d’approvisionnements liées à la COVID-19.

La reprise des exactions de groupes rebelles affecte négativement les activités agricoles, l’approvisionnement des marchés locaux et la délivrance de l’assistance humanitaire. Les conflits communautaires, qui génèrent de nombreux déplacements de populations, constituent en outre une menace de la sécurité alimentaire des ménages.

La situation alimentaire des ménages va connaitre une amélioration dans les tous prochains mois à cause des récoltes en vue. Toutefois, ces récoltes risquent d’être sérieusement perturbées par les groupes armés dans les zones agricoles notamment dans les préfectures Nord-ouest (Ouham, Ouham-Péndé) ainsi que dans les préfectures du Sud Est (Basse-Kotto, Haut‑Mbomou) ainsi qu’à la Ouaka au centre. Les populations dans ces zones qui seront très limitées dans leurs déplacements ne pourront pas effectuer normalement leurs récoltes.

Les productions agricoles devraient demeurer globalement similaires à l’année passée, mais au-dessus de la moyenne des cinq dernières années à cause de la bonne répartition spatio-temporelle des pluies. Toutefois, le disfonctionnement des marchés, les baisses localisées de production dans les zones de conflit pourraient continuer de maintenir élevé les niveaux de prix des produits alimentaires.

 

About FEWS NET

Le Réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine est l’un des principaux prestataires d’alertes précoces et d’analyses de l’insécurité alimentaire. Constitué par l’USAID en 1985 pour aider les décideurs à planifier pour les crises humanitaires, FEWS NET fournit des analyses factuelles  concernant quelque 35 pays. Les membres des équipes de mise en œuvre incluent la NASA, la NOAA, le département américain de l ‘Agriculture (USDA) et le gouvernement des États-Unis (USGS), de même que Chemonics International Inc. et Kimetrica. Vous trouverez d’autres informations sur notre travail.

  • USAID Logo
  • USGS Logo
  • USDA Logo
  • NASA Logo
  • NOAA Logo
  • Kilometra Logo
  • Chemonics Logo