Skip to main content

Crise (Phase 3 de l'IPC) attendus pour les ménages pauvres des régions anglophones

  • Mise à jour des messages clés
  • Cameroun
  • Janvier 2022
Crise (Phase 3 de l'IPC) attendus pour les ménages pauvres des régions anglophones

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • En raison de récoltes inférieures à la moyenne et les faibles stocks reportés de la dernière saison, les ménages pauvres des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest affectés par le conflit vont consommer leurs récoltes limitées en février, deux à trois mois plus tôt qu’avant le conflit. Le début de la période de soudure aura un mois d'avance, à partir de février, et entraînera une dépendance prématurée au marché qui persistera jusqu'en septembre 2022.

    • Dans un contexte de forte dépendance au marché, les ménages pauvres ne seront pas en mesure d'acheter suffisamment de nourriture pour répondre à leurs besoins de base en raison des prix élevés sur le marché et des faibles revenus, ce qui entraînera des écarts de consommation alimentaire, des stratégies adaptation non durable tel qu’emprunter, sauter des repas, envoyer les enfants manger ailleurs. Ces résultats sont indicatifs de Crise (Phase 3 de l'IPC). Cependant, les résultats devraient passer à Stress (Phase 2 de l'IPC) en juillet 2022 avec le début de la récolte sèche.

    • Dans l'Extrême-Nord, les prix élevés des céréales de base aggravent encore l'accès alimentaire des ménages pauvres, en particulier pour ceux touchés par l’insurrection dans les départements de Logone et Chari, Mayo Sava et Mayo Tsanaga, qui privilégient l'achat de sorgho et de maïs en raison des faibles récoltes. Les prix de gros du sorgho sur les marchés de référence devraient évoluer en moyenne de 20 à 25 pourcents au-dessus de la moyenne quinquennale de mars à mai malgré les récentes restrictions à l'exportation de céréales imposées par le gouvernement.

    • On s’attend à ce qu’un nombre supérieur au nombre initialement estimé de ménages pauvres soit en Crise (Phase 3 de l’IPC) dans l'Extrême-Nord à partir de mars et pendant la période de soudure jusqu'en août en raison de l'augmentation des prix des produits de base dans un contexte de forte dépendance au marché et de faible pouvoir d'achat.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top