Skip to main content

Un accroissement continu des incidents de sécurité et des déplacés internes

  • Mise à jour des messages clés
  • Burkina Faso
  • Septembre 2019
Un accroissement continu des incidents de sécurité et des déplacés internes

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • La situation sécuritaire enregistre une détérioration poussée, avec plus de 40 attaques des groupes terroristes au cours des deux derniers mois. Ces attaquent ont touché 8/13 régions avec des flux continus de déplacés internes estimés à plus de 288 000. Ces PDIs représentent désormais près de 60 pourcent de la population dans la commune de Djibo et plus de 20 pourcent dans plusieurs autres communes dans le nord du pays (Nassoumbou, Kelbo, Arbinda, Déou, Dablo, Barsalogho, Pensa, Kaya). Les incidents empêchent la délivrance régulière de l’assistance, ce qui pousse les PDIs et populations hôtes de la province du Soum et les communes environnant à l’adoption de stratégies de Crise (Phase 3 de l’IPC) ou pire d’accès à l’alimentation.

    • Depuis le début de la saison, l’accroissement des attaques et les déplacements, privent les populations de leurs moyens d’existence avec l’abandon des champs, les pertes de bétail, la réduction des activités d’orpaillage. Dans l’extrême-nord en particulier, zones habituelles de développement des oiseaux granivores entre septembre et octobre, les attaques de ces dernières pourraient être plus sévères en raison de la réduction des superficies, des mouvements limités des populations pour la lutte et de l’absence des services de veille phytosanitaire.

    • Après une période allant de la troisième décade de juillet à la première décade d’août marquée par des séquences sèches de 7 à 15 jours dans plusieurs localités des régions de l’Ouest (Boucles du Mouhoun et Hauts-Bassins), la deuxième et troisième décade d’août ont enregistré des pluies journalières exceptionnelle (68 à 142 mmm), ayant entrainées des inondations localisées dans les mêmes régions et pouvant impacter négativement les rendements des cultures. Dans l’ensemble du pays, les stades de développements des cultures accusent un retard de croissance comparé à la normale.  

    • A cause des retards de développements des cultures, la réduction des superficies et l’abandon des champs du fait de l’insécurité, et des probables attaques plus sévères d’oiseaux granivores, les productions agricoles dans le nord du pays seront en dessous de la normale.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top