Skip to main content

Situations nutritionnelle et sécuritaire préoccupantes dans la région du Sahel

  • Mise à jour des messages clés
  • Burkina Faso
  • Novembre 2018
Situations nutritionnelle et sécuritaire préoccupantes dans la région du Sahel

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • Les récoltes déjà achevées pour le maïs et le niébé et celles en cours pour le mil et le sorgho, permettent aux ménages de reconstituer leurs stocks et d’avoir un accès normal à la nourriture. Selon les résultats prévisionnels de production (Ministère en charge de l’agriculture), on attend une hausse de la production céréalière d’environ 12 pour cent par rapport à la moyenne quinquennale.

    • La bonne performance des productions céréalières impacte positivement sur le niveau des prix des denrées de base sur les marchés. Par rapport à la moyenne quinquennale, les prix sont stables pour le maïs, mais en légère hausse d’environ 8 pour cent pour le mil et le sorgho dont les récoltes sont toujours en cours.  La mise à marché des produits de rente à des prix supérieurs à la moyenne, permet aussi aux ménages de générer des revenus stables pour l’arachide (baisse de la production) ou en hausse pour le niébé (hausse de la production).

    • Toutefois, dans les régions de l’Est et du Sahel, la situation sécuritaire continue de se dégrader avec respectivement 37 et 100 incidents de sécurité enregistrés entre janvier et octobre (OCHA, novembre 2018). Les menaces et attaques terroristes ont fait 39731 déplacés internes dont plus de 88 pour cent concernent la province du Soum. Par ailleurs, elles entrainent la fermeture d’écoles et de centres de santé et perturbent le fonctionnement normal des marchés locaux surtout dans les communes frontalières de ces régions.

    • Nonobstant la concentration des programmes de prévention de la malnutrition réalisés au cours des quatre derniers mois, la situation nutritionnelle reste préoccupante dans les quatre provinces de la région du Sahel avec des taux de malnutrition aigue globale au-dessus du seuil d’alerte et variant entre 10,1 pour cent dans la province du soum et 13,4 pour cent dans la province du Séno (DN, SMART, octobre 2018).

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top