Skip to main content

L’ascension des prix des produits se poursuit et s’intensifie avec la récente hausse record du prix du carburant.

  • Mise à jour des messages clés
  • Burkina Faso
  • Mai 2022
L’ascension des prix des produits se poursuit et s’intensifie avec la récente hausse record du prix du carburant.

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • Les prévisions saisonnières agro-hydro-climatiques 2022 faites par l’Agence Nationale de la Météorologie (ANAM) en mai 2022 font ressortir une pluviométrie prévisionnelle abondante avec des séquences sèches en début et fin de saison de pluies et moyennes à courtes en fonction de la zone. En outre, la pluviométrie connaitra une installation normale à tendance précoce et une fin normale à tendance tardive sur l’ensemble du pays. Toutefois, malgré cette prévision globalement favorable, la campagne agricole 2022-2023 demeure préoccupante du fait du risque très élevé de non-disponibilité à temps et en quantité suffisante d’engrais industriel (NPK et Urée), du fait de l’impact de la crise Ukraine-Russie.

    • Au plan sécuritaire, les attaques jihadistes se poursuivent avec plus d’acharnement sur les populations civiles. Ces attaques qui s’étendent à plusieurs localités du Sahel, du Nord, du Centre-nord, de l’Est et de la Boucle du Mouhoun, accentuent les pertes en vies humaines, notamment parmi les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) et leurs supplétifs (VDP) et occasionnent de nombreux déplacements internes (PDI) estimés à plus de 1,85 million en fin mars 2022. Plusieurs axes routiers sont également coupés notamment l’axe Kaya-Dori, Kongoussi-Djibo (dans le centre-nord et Sahel), Dédougou-Nouna (boucle du Mouhoun), Fada-Pama à l’Est. Cet état de fait qui isole davantage les communautés rurales de ces zones et les prive de leurs moyens d’existence et la possibilité de ravitaillement en vivre.

    • Les prix des produits de base continuent leur ascension à l’instar du carburant dont le prix au litre à la pompe a connu une augmentation de 100 FCF depuis le 11 mai 2022. Il en est de même au niveau des transports dont le prix du ticket a connu une hausse pouvant atteindre 1000 F CFA pour certains trajets.  Quant au prix du pain, les acteurs du domaine (boulangers) ont décidé d’augmenter le prix de la baguette de 200 g de 150 FCFA à 200 FCFA, cette décision ne rencontre pas l’assentiment du gouvernement et des pourparlers sont toujours en cours.

    • Compte tenu de l’insécurité qui continue de se dégrader et engendre de nombreux déplacements de populations et l’isolement de plusieurs régions les empêchant d’avoir un ravitaillement conséquent en vivre, dans un contexte d'augmentation généralisé des prix lié à l’insécurité et à la crise en Ukraine, les régions du Nord, du Sahel, et de l’Est (provinces de Komandjari et Gourma) sont confrontés à la Crise (Phase 3 de l’IPC) tandis que La province de l’Oudalan est confronté à une insécurité alimentaire d'Urgence (Phase 4 de l’IPC).

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top