Skip to main content

Une alimentation du bétail préoccupante dans le Nord du pays

  • Mise à jour des messages clés
  • Burkina Faso
  • Mai 2017
Une alimentation du bétail préoccupante dans le Nord du pays

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • En raison de l’appauvrissement des pâturages, l’alimentation du bétail, surtout des bovins et des ovins est particulièrement difficile dans le nord du pays (zones de moyens d’existence 7 et 8). Si les pluies précoces enregistrées dans quelques localités permettent de résorber l’abreuvement des animaux, les éleveurs sont contraints d’accroitre les achats de sous-produits agro-industriels (SPAI) à des prix 15 pour cent supérieurs à la moyenne. Ce qui réduit leur pouvoir d’achat au moment où ils dépendent des marchés pour leur propre alimentation. 

    • Les marchés sont dans l’ensemble bien approvisionnés en denrées alimentaires et les prix des céréales de base sont globalement stables comparés à la moyenne quinquennale.  L’opération de vente de céréales à prix social initiée en avril par le gouvernement contribue à cette stabilité. Toutefois, dans les zones non couvertes de l’extrême nord (communes de Koutougou, Déou, Oursi et Tin-Akoff), la hausse de la demande des ménages sur les marchés entraine des hausses atypiques du niveau des prix d’environ 13 pourcent par rapport à la moyenne quinquennale. Par ailleurs, dans ces zones, avec la baisse des prix des animaux (17 pour cent en moyenne pour les boucs) les termes de l’échange bétail/céréales se sont dégradés d’environ 20 pour cent comparé à la normale.

    • Nonobstant cet état de fait, l’alimentation des ménages pauvres demeure normale avec l’accès au moins à deux repas par jour. En plus de la vente des animaux, leurs revenus proviennent principalement de la vente du fourrage et de secco à des prix d’environ 33 pour cent au-dessus de la normale, mais aussi de la pratique de l’orpaillage avec un prix du gramme d’or similaire à la moyenne quinquennale, soit en moyenne 25 000 XOF. Aussi, à la faveur des pluies reçues, La disponibilité localisée de produits de cueillette (Cassia tora) attenue les difficultés alimentaires des ménages pauvres. 

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top