Skip to main content

Diminution probable des sources de nourriture au nord du pays entre avril et juin

  • Mise à jour des messages clés
  • Burkina Faso
  • Mars 2024
Diminution probable des sources de nourriture au nord du pays entre avril et juin

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • Bien que la plupart des localités sous blocus aient reçu un approvisionnement de leurs marchés par escorte militaire au cours des trois derniers mois, les villes de Djibo et de Sebba attendent encore après des ravitaillements respectifs en décembre et en novembre 2023. Par conséquent, des pénuries, à l’exception du maïs et des légumes, sont observées pour les principales denrées de base au mois de mars en particulier à Djibo. Le maïs dont la disponibilité est rare a enregistré une hausse de son prix de 28% par rapport au mois précédent, 13% comparé à l’année dernière et 106% comparé à la moyenne quinquennale à la même période (SIM/SONAGESS). 
    • A l’entame du carême débuté en mars, les ménages avaient pu constituer quelques stocks grâce aux envois de fonds des parents de l’extérieur. Mais, avec les pénuries en cours, l’accès aux denrées devient difficile. Des rations mensuelles couvrant au moins 75% des besoins ont pu être délivrées au mois de mars à Arbinda, Sebba, Titao, mais à Djibo et dans la province de l’Oudalan, l’assistance alimentaire a demeuré irrégulière et insuffisante. A Djibo en particulier, bien que la ressource eau devient de plus en plus limitée pour permettre une pratique du maraichage comme les mois précédents, quelques ménages parvient à tirer une partie de leur alimentation et de leur revenu des légumes produits. La contribution des produits sauvages reste marginale malgré l’élargissement du rayon de sécurité. Les élèvent bénéficient de la cantine scolaire. Mais dans les familles, la majorité des ménages se contentent d’un repas et les adultes sont contraints de limiter leur consommation au profit des enfants. En conséquence, les pratiques de stratégies extrêmes telles la mendicité et le fait de passer une journée et une nuit sans repas s’accroissement et les ménages pauvres sont exposés à l’Urgence (Phase 4 de l’IPC).
    • La situation sécuritaire continue d’affecter négativement le fonctionnement des services de santé. Au cours des trois derniers mois, 26,447 enfants souffrants de malnutrition aigüe sévère ont été admis au niveau national dans les centres de santé et 245 cas de décès ont été enregistrés (Direction de la nutrition, bulletin n°13). Ces cas représentent une aggravation comparée à l’année dernière de 16% et 33% respectivement. Dans les zones difficiles d’accès, en particulier dans les districts sanitaires dans les régions du Sahel, de l’Est, l’accès réduit aux services de soin (avec respectivement 69% et 28% des centres de santé fermés –Cluster Santé) et les ruptures dans la délivrance de compléments nutritionnels empêchent la prise en charge adéquate des malnutris. Ces régions représentent respectivement 30% et 14% des décès au cours du trimestre.
    • La pratique du maraichage autour du barrage de Titao risque d’être compromise compte tenu du tarissement précoce. Plus de la moitié des ménages tirait leurs principales sources de nourriture et de revenu de cette activité. Les ménages sont désormais contraints de creuser des puits dans le lit de la retenue d’eau pour sauver les cultures. Une situation similaire est aussi observée pour le barrage de Djibo où l’eau a considérablement diminué. La production maraichère y sera limitée en attendant les premières pluies. Cela pourrait priver les ménages d’une de leurs sources de nourriture et de revenu.

    Citation recommandée: FEWS NET. Burkina Faso Mise à jour des messages clés Mars 2024: Diminution probable des sources de nourriture au nord du pays entre avril et juin, 2024.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top