Key Message Update

Incidents de sécurité quasi quotidiens au cours des trois derniers mois

Novembre 2019

Novembre 2019 - Janvier 2020

Carte des Résultats de la sécurité alimentaire estimés d’octobre 2019 à janvier 2020: Stressed (Phase 2! de l'IPC)

Février - Mai 2020

Carte des Résultats de la sécurité alimentaire estimés de février à mai 2020: Crise (Phase 3 de l'IPC)

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

Pays de présence:
1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Pays suivis à distance:
1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

Messages clés

  • Depuis le début de l’année, plus de 500 incidents de sécurités ayant causés 1643 morts sont enregistrés dans 34 des 45 provinces du pays (traitement de données ACLED). Les régions du Sahel et du Centre-Nord enregistrent 63 pourcent des incidents et 72 pourcent des fatalités. Au cours des trois derniers mois, on note une intensification des attaques de groupes armés non étatiques : 21 en aout avec 109 morts ; 25 en septembre avec 106 morts et 29 en octobre avec 176 morts (WANEP). Ces incidents continuent d’accroitre le nombre de déplacés internes, estimés à plus de 486 000 en de début octobre.

  • Les nouvelles récoltes constituent la principale source de nourriture dans les zones accessibles. Par contre, dans les zones plus affectés par l’insécurité, les populations déplacées internes (PDI) qui n’ont pas pu cultivés ou qui ont abandonné leurs champs sont dépendant de la solidarité des communautés hôtes et de l’assistance humanitaire. Cette assistance reste limitée aux centres urbains plus accessibles (31 pourcent des PDIs sont toujours difficilement accessibles), mais jusqu’en décembre, elle devrait atteindre 20 à 30 pourcent des populations de la province du Soum et des communes voisines et répondre au moins à 65 pourcent de leurs besoins. Cela favorise une insécurité alimentaire aigue Stress (Phase 2 ! de l’IPC) dans ces zones.

  • Habituellement à cette période, la vente de produits agricoles et du bétail constituent les principales sources de revenu des ménages. Cependant, l’insécurité entraine une baisse de la fréquentation des marchés à bétail dans le nord avec une baisse des offres de petits ruminants de 10 à 25 pourcent sur les marchés de Youba, Djibo et Gorom-Gorom. Néanmoins, les prix sont stables dans l’ensemble ou en baisse de 5 à 10 pourcent comparé à la moyenne. Auprès des producteurs agricoles, le prix de l’arachide coque est en hausse de 8 pourcent, mais celui du niébé et du maïs sont en baisse respectivement de 11 pourcent et 18 pourcent comparé à la moyenne.  Les revenus globaux tirés de la vente de produits agricoles et du bétail pourraient être en-dessous de la moyenne.

About FEWS NET

Le Réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine est l’un des principaux prestataires d’alertes précoces et d’analyses de l’insécurité alimentaire. Constitué par l’USAID en 1985 pour aider les décideurs à planifier pour les crises humanitaires, FEWS NET fournit des analyses factuelles  concernant quelque 35 pays. Les membres des équipes de mise en œuvre incluent la NASA, la NOAA, le département américain de l ‘Agriculture (USDA) et le gouvernement des États-Unis (USGS), de même que Chemonics International Inc. et Kimetrica. Vous trouverez d’autres informations sur notre travail.

  • USAID Logo
  • USGS Logo
  • USDA Logo
  • NASA Logo
  • NOAA Logo
  • Kilometra Logo
  • Chemonics Logo