Key Message Update

Situations nutritionnelle et sécuritaire préoccupantes dans la région du Sahel

Novembre 2018

Novembre 2018 - Janvier 2019

Toute le pays en Minimal (Phase 1 de l'IPC)

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

Pays de présence:
1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Pays suivis à distance:
1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

Messages clés

  • Les récoltes déjà achevées pour le maïs et le niébé et celles en cours pour le mil et le sorgho, permettent aux ménages de reconstituer leurs stocks et d’avoir un accès normal à la nourriture. Selon les résultats prévisionnels de production (Ministère en charge de l’agriculture), on attend une hausse de la production céréalière d’environ 12 pour cent par rapport à la moyenne quinquennale.

  • La bonne performance des productions céréalières impacte positivement sur le niveau des prix des denrées de base sur les marchés. Par rapport à la moyenne quinquennale, les prix sont stables pour le maïs, mais en légère hausse d’environ 8 pour cent pour le mil et le sorgho dont les récoltes sont toujours en cours.  La mise à marché des produits de rente à des prix supérieurs à la moyenne, permet aussi aux ménages de générer des revenus stables pour l’arachide (baisse de la production) ou en hausse pour le niébé (hausse de la production).

  • Toutefois, dans les régions de l’Est et du Sahel, la situation sécuritaire continue de se dégrader avec respectivement 37 et 100 incidents de sécurité enregistrés entre janvier et octobre (OCHA, novembre 2018). Les menaces et attaques terroristes ont fait 39731 déplacés internes dont plus de 88 pour cent concernent la province du Soum. Par ailleurs, elles entrainent la fermeture d’écoles et de centres de santé et perturbent le fonctionnement normal des marchés locaux surtout dans les communes frontalières de ces régions.

  • Nonobstant la concentration des programmes de prévention de la malnutrition réalisés au cours des quatre derniers mois, la situation nutritionnelle reste préoccupante dans les quatre provinces de la région du Sahel avec des taux de malnutrition aigue globale au-dessus du seuil d’alerte et variant entre 10,1 pour cent dans la province du soum et 13,4 pour cent dans la province du Séno (DN, SMART, octobre 2018).

About FEWS NET

Le Réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine est l’un des principaux prestataires d’alertes précoces et d’analyses de l’insécurité alimentaire. Constitué par l’USAID en 1985 pour aider les décideurs à planifier pour les crises humanitaires, FEWS NET fournit des analyses factuelles  concernant quelque 35 pays. Les membres des équipes de mise en œuvre incluent la NASA, la NOAA, le département américain de l ‘Agriculture (USDA) et le gouvernement des États-Unis (USGS), de même que Chemonics International Inc. et Kimetrica. Vous trouverez d’autres informations sur notre travail.

  • USAID Logo
  • USGS Logo
  • USDA Logo
  • NASA Logo
  • NOAA Logo
  • Kilometra Logo
  • Chemonics Logo