Skip to main content

Démarrage de la saison A à l’est avec des précipitations en dessous de la moyenne

  • Mise à jour des messages clés
  • République démocratique du Congo
  • Septembre 2022
Démarrage de la saison A à l’est avec des précipitations en dessous de la moyenne

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • Les activités de la saison agricole A ont repris dans les zones nord-est et centre-est du pays, malgré une pluviométrie estimée en dessous de la moyenne, mais pouvant supporter un cycle cultural, selon les prévisions de la NOAA. Le semis des principaux vivriers, notamment le maïs, l’arachide et le haricot, s’est fait à la bonne période dans les deux zones, avec des faibles pronostics quant à la performance de la saison, du fait des récents déplacements des populations qui réduisent l’accès des ménages à la terre.  

    • Le territoire de Mambasa dans l’Ituri connait une récente escalade de violence perpétrée par des incursions des ADF dans la zone. À cela s’ajoutent les affrontements entre FARDC et différents groupes armés dans la même zone. Dans ce contexte d’incertitude, les efforts de relance agricole amorcés dans cette partie de l’Ituri deviennent quasi impossibles, et les ménages agricoles dépendant de la vente de leur production verront leurs revenus en baisse. 

    • Depuis juillet 2022, on observe une hausse importante du prix de l’essence de près de 71 pourcents par rapport à la moyenne de l’année précédente et de 16 pourcents comparé au mois d’août 2022, du fait de la baisse sensible des stocks dans le pays, une situation qui occasionne une augmentation conséquente du coût de transport et des prix des denrées alimentaires et services. Ceci limitera l’accès à la nourriture, notamment auprès des populations des zones affectées par les conflits où la reprise agricole reste compromise.  

    • En cette période de soudure dans les zones bimodales de l’est, les populations des zones de conflits connaitront des déficits de consommation alimentaire plus tôt que d’habitude. Ces zones, à savoir les provinces de Kasaï, Sankuru, Maniema, Tanganyika, Ituri, Nord-Kivu et Sud-Kivu resteront en Crise  (Phase 3 de l’IPC).  En revanche, les zones avec une consommation alimentaire minimalement adéquate (Maniema, Lomami, Lwalaba…) resteront en Stress (Phase 2 de l’IPC).  Les zones stables du nord, comme Tshopo, Bas-Uele et Haut-Uele, en situation Minimale (Phase 1 de l’IPC) garderont leur phase en septembre et octobre tandis que certaines zones du centre-est, seront en Stress (Phase 2 de l’IPC).

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top