Skip to main content

Mouvements des populations accrus dans l’Est en plein cycle cultural de la saison agricole A

  • Mise à jour des messages clés
  • République démocratique du Congo
  • Novembre 2022
Mouvements des populations accrus dans l’Est en plein cycle cultural de la saison agricole A

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • Les précipitations normales au cours de la saison culturale A dans les zones nord-est et centre-est ont permis de soutenir un cycle cultural normal, avec les travaux d’entretien des vivriers semés au démarrage de la saison en octobre 2022. Cependant, avec les perturbations des pluies dans la partie sud-est du pays et l’augmentation des mouvements des populations, on s’attend à une production inférieure par rapport à celle de la précédente saison A (2021-2022), qui ne permettrait pas un accès alimentaire des ménages affectés par les conflits.  

    • La crise du M23 dans le territoire de Rutshuru a perturbé les circuits d’approvisionnement de la zone en produits divers tant importés que Locaux. Les flux importants des produits alimentaires en direction de la zone sud qui transitent par Rutshuru se voient réduits, créant des faibles disponibilités sur les marchés de Goma et Bukavu et occasionnant des augmentations atypiques des prix alimentaires allant de 10 à 67 pourcents au cours des trois derniers mois. 

    • À la suite de la reprise des affrontements entre l’armée congolaise et les rebelles du M23, environ 188.000 personnes se sont déplacées entre octobre et novembre 2022, selon OCHA. Ces nouveaux déplacés s’ajoutent aux 5,7 millions que comptait la RDC en début de cette année. Cette situation augure d’une faible couverture des besoins et la détérioration de la sécurité alimentaire pour les ménages qui dépendent de cette assistance. 

    • Le mois de novembre est celui du pic de la soudure de la saison agricole A, dans le nord-est et centre est du pays, avec des stocks de la saison B épuisés plus tôt que d’habitude (en août) du fait des faibles productions consécutives. Ce qui rend difficile l’accès alimentaire des ménages, occasionnant des déficits de consommation dans les zones affectées par les conflits, notamment l’Ituri, le Nord-Kivu, le sud Kivu et le Tanganyika et les plaçant en situation de Crise (Phase 3 de l’IPC).  Les autres zones du centre-est et du sud-est qui ont eu une saison agricole complète, avec une consommation alimentaire minimalement adéquate sont en Stress. Les zones stables du Nord, sans déficit de consommation, sont en Minimale (Phase 1 de l’IPC).

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top