Skip to main content

Faible reprise agricole dans les zones de conflits et récoltes incertaines en saison B dans l’Ituri.

  • Mise à jour des messages clés
  • République démocratique du Congo
  • Mars 2018
Faible reprise agricole dans les zones de conflits et récoltes incertaines en saison B dans l’Ituri.

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • Dans les provinces de l’Ituri, du Nord Kivu et du Sud Kivu, on assiste à une dégradation continue de la situation sécuritaire et humanitaire accompagnée des exactions de tout genre (tueries, destructions d’habitats, enlèvements, pillages). La semaine passée, il a été signalé d’une série d’attaque dans 7 villages avec près de 3/5 habitations incendiées. Cette situation ne fait qu’exacerber la situation déjà fragilisée dans cette zone qui a connu, depuis janvier 2018, le déplacement d’environ 10,000 ménages agricoles.

    • La période en cours correspond à la fin de semis des principaux produits dans le Nord-Est et le Centre-Est, pendant que le sud (ex Katanga) démarre les récoltes vertes principalement pour le maïs et l’arachide. Les précipitations ont été normales et la production agricole dans cette zone du Sud-Est devrait être normale, en dépit des faibles surfaces emblavées avec une production nettement inférieure aux besoins, ne pouvant couvrir que 30 pourcent des besoins des populations dans cette zone essentiellement minière et fortement dépendant des importations depuis la Zambie voisine. 

    • En Fizi, Sud Kivu, comparé aux prix de trois derniers mois, on observe une hausse sensible de prix de principaux produits consommés dans la zone. Les prix nominaux de la farine (manioc et maïs) et de riz ont presque tripler ou plus, soit de 150 pourcent et de 200 pourcent respectivement. En outre, les prix de l’huile de palme ont doublé selon la moyenne de prix obtenue dans la zone (OCHA).

    • Selon les résultats de l’enquête nutritionnelle SMART conduite par l’ONG GRAINES en Décembre 2017, la situation nutritionnelle dans le territoire de Fizi dans la province du Sud-Kivu ne cesse de se dégrader avec des taux de MAG et MAS au-dessus des seuils d’urgence respectivement de 13.9 pourcent et 4 pourcent. Cette situation préoccupante pourrait s’aggraver car les ménages agricoles ont raté les deux saisons agricoles suite aux affrontements de septembre 2017 à février 2018 provoquant des déplacements de près de 188,000 personnes (OCHA).

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top