Skip to main content

Reprise des hostilités en période de récolte dans les sols volcaniques agricoles de Rutshuru

  • Mise à jour des messages clés
  • République démocratique du Congo
  • Mai 2022
Reprise des hostilités en période de récolte dans les sols volcaniques agricoles de Rutshuru

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • Les précipitations normales au début de la saison agricole B dans les zones nord-est et centre-est,  ont favorisé un démarrage à temps de cette saison agricole en dépit de la participation descendante des ménages soumis aux multiples déplacements. Selon OCHA, près de 614 000 personnes sont nouvellement déplacées dans ces zones depuis mars 2022. Ces derniers ne pourront prétendre aux prochaines récoltes. En revanche, dans la zone unimodale du sud-est, les récoltes de la saison se poursuivent et sont estimées inférieures à la normale.

    • Le regain de violence actuel observé dans le territoire de Djugu en Ituri pourrait exacerber la situation humanitaire et nutritionnelle déjà précaire dans ce territoire de l’extrême nord. En effet, les attaques des camps des déplacés par les groupes armés se poursuivent faisant plus des victimes parmi les populations déplacées et limitant la faible réponse humanitaire qui touche à peine 20 pourcents du total ciblé par le HRP. Cette situation présage des conditions de vie plus difficiles à Djugu dans les 4 prochains mois.

    • Les prix des principales denrées alimentaires importées, notamment le riz importé et l’huile végétale raffinée poursuivent leur volatilité au niveau des marchés locaux. En avril 2022, une hausse de 10 et 30 pourcents a été observée sur les différents marchés locaux. Cette situation pourrait dans le court et moyen termes impacter sur les disponibilités pour ces deux produits et ainsi baisser le pouvoir d’achat des consommateurs dans un contexte où le produit de substitution (huile de palme) se fait rare sur le marché, face à une demande croissante. 

    • En mai 2022, la situation de la sécurité alimentaire est quasi similaire à celle du mois précédant avec des zones du nord-est notamment les provinces de Bas-Uele, Haut-Uele et Tshopo qui n’accusent pas de déficit de consommation et restent  en phase Minimale (Phase 1 de l’IPC). En revanche, la partie centre-est (Kasaï, Sankuru, Maniema, Tanganyika et une partie du Sud-Kivu) est en phase de stress (phase 2 de l’IPC) avec une consommation alimentaire minimalement adéquate. Quant aux zones en conflits ( Ituri, Nord Kivu, la partie sud du Sud-Kivu et certaines zones du Kasaï) sont en Crise (Phase 3 de l’IPC) avec des déficits de consommation alimentaire et une malnutrition aiguë supérieure aux niveaux habituels.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top