Skip to main content

Faibles récoltes et soudure précoce dans un contexte de conflit à l’est du pays

  • Mise à jour des messages clés
  • République démocratique du Congo
  • Juillet 2021
Faibles récoltes et soudure précoce dans un contexte de conflit à l’est du pays

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • Le mois de juillet 2021 marque la fin des récoltes de la saison agricole B dans le nord-est et le centre-est, lesquelles sont estimées en dessous de la moyenne quinquennale. Cette faible production occasionne une courte durée de stocks avec une période de soudure qui commencera un mois plus tôt en août 2021.  En dépit de cette faible production, les ménages pauvres pourront utilisés diverses stratégies de survie afin de combler leurs déficits alimentaires jusqu’à la fin de la période de soudure en décembre 2021.

    • Dans la province de l’Ituri et le Nord-Kivu depuis que le Gouvernement a décrété l’état de siège en date du 6 mai, on assiste à un changement de mode opératoire par les groupes armés traqués par les FARDC.  Le nombre d’attaques sur les populations civiles ne plaident pas en faveur de l’instauration de l’état de siège selon la société civile dans les deux provinces. Cette situation limite les mouvements des populations et conduit des milliers des personnes à abandonner leurs champs en cette période de fin de récolte. Le nombre des nouveaux déplacés dans les 3 derniers mois selon OCHA est estimé à environ 386.000 dans les provinces de l’Ituri et du Nord - Kivu.

    • Dans les hauts plateaux de Fizi, Mwenga, et Uvira, la montée des tensions intercommunautaires, et les opérations militaires des FARDC contre les groupes armés locaux en début juillet 2021 ont occasionné le déplacement de près de 211 000 personnes selon OCHA. Ces personnes déplacées ont perdu leurs actifs suite aux   pillages et incendies de leurs maisons. Cette situation perturbe les activités des éleveurs en cette période de transhumance et celles des agriculteurs qui se préparent pour la saison agricole A.  

       

    • La courbe des nouvelles contaminations de COVID- 19 est toujours ascendante depuis la présence du variant Delta dans le contexte d’une population très faiblement vaccinée. Selon le ministère de la santé, en date du 26 juillet 2021, la RDC a enregistré 48.768 cas positifs confirmés, soit une progression de 21 pourcents par rapport au mois précédent.  A cette allure, il y a lieu de craindre le durcissement des mesures de prévention contre la COVID-19 par le Gouvernement, et ces mesurent anéantiraient les efforts de relance économique engagés depuis le début de la pandémie. Cependant, les pays voisins comme le Rwanda et l’Ouganda ont renforcé les restrictions sur les déplacements des personnes au niveau des frontière, cela pourra avoir des conséquences sur les échanges économiques transfrontaliers.

    • En cette première phase de scenario, en dépit de la période post-récolte, les zones de conflits du nord-est et du centre-est resteront en phase de Crise (Phase 3 de l’IPC) notamment l’Ituri, le Sud-Kivu, le Nord-Kivu, le Tanganyika et le sud Kasaï. Les provinces de Lomami, Sankuru, Kasaï oriental, ex-Katanga qui sont des zones relativement calmes vont demeurer en Stress (Phase 2 de l’IPC) alors que le Haut-Uele, Bas-Uélé, Tshopo, seront en situation Minimale (Phase 1 de l’IPC).

       

       

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top