Skip to main content

Faible accès des ménages à leurs moyens d’existence suite à la persistance des conflits divers

  • Mise à jour des messages clés
  • République démocratique du Congo
  • Juillet 2017
Faible accès des ménages à leurs moyens d’existence suite à la persistance des conflits divers

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • La situation de crise politique et socio-économique qui règne actuellement dans le pays et la résurgence des affrontements entre groupes armés et forces de l’ordre qui se sont observés au cours du mois de juillet 2017 à travers différents territoires des provinces du Sud-Kivu et du Nord-Kivu, ont occasionné le nouveau déplacement de  près de 91 000 personnes. Il est fort possible que ces conflits se poursuivent et maintiennent les ménages de ces provinces citées dans une situation d’accès limité à leurs moyens d’existence, en ligne avec Crise (Phase 3 de l’IPC) niveau d’insécurité alimentaire.  

    • La poursuite des conflits « Kamwina N’sapu » dans le Kasaï Central à laquelle s’ajoute la récente crise identitaire dans le Kasaï en fin juin dernier  et qui a occasionné le déplacement de près de 2000 ménages lubaphones en provenance de Kamonia, Kamako,  Mutshima, Nsumbula et les autres localités voisines, lesquels s’ajoutent aux 124 000  déplacés déjà présents dans la ville de Kananga au Kasaï Central, présagent d’une situation délétère dans les trois mois à venir dans cette région du Kasaï, avec une période de soudure précoce et difficile par rapport à une année normale. Le résultat est que la plupart de la région reste en Crise (Phase 3 de l’IPC).

    • Malgré les disponibilités alimentaires suffisantes observées sur les grands marchés de Mbuji-Mayi et Kananga, dans la Kassaï, à travers les approvisionnements à partir d’autres provinces, les ménages pauvres dont le pouvoir d’achat a baissé à la suite des pertes des moyens d’existences par les conflits et la dépréciation du franc congolais face au dollar américain, poursuivront leur dépendance aux marchés pour les denrées alimentaires de base avec des prix en hausse par rapport à la même période de l’année passée, ce qui limite énormément l’accès à la nourriture pour cette catégorie des ménages. 

    • Les connaissances acquises en ce moment sur la gestion de la chenille légionnaire d’automne en RDC, suivant le partage d’expérience des autres pays de l’Afrique centrale et la sensibilisation qui devra s’en suivre augure des perspectives nouvelles et encourageantes vis à vis des ménages des producteurs  de maïs en RDC, qui pourront faire usage de la lutte intégrée et mieux réajuster l’itinéraire technique pour  cette spéculation en dépit des faibles moyens pour s’enquérir des pesticides recommandés. 

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top