Skip to main content

Les conflits et les inondations continuent à exacerber l’insécurité alimentaire dans le pays.

  • Mise à jour des messages clés
  • République démocratique du Congo
  • Janvier 2024
Les conflits et les inondations continuent à exacerber l’insécurité alimentaire dans le pays.

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • La sécurité alimentaire des ménages reste préoccupante, notamment dans les zones de conflit a l’est du pays. Dans les provinces de Nord-Kivu, Sud-Kivu, Ituri, et Tanganyika,  les populations éprouvent des difficultés d’accès à leurs terres et à la nourriture pour cause d’insécurité liée aux conflits demeurent en Crise (Phase 3 de l’IPC). Près de la moitié de la zone couverte est en Stress (Phase 2 de l’IPC) du fait de la proximité des zones de conflits, en dépit de la période actuelle des récoltes qui viennent suppléer aux stocks épuisés de la dernière saison. Dans les zones du nord-est, (Haut-Uélé, Bas-Uélé et Tshopo) où les populations se nourrissent essentiellement des produits et sous-produits forestiers dont ils tirent la quasi-totalité de leurs revenus et de la nourriture tout le long de l’année sont en Minimale (Phase 1 de l’IPC). 
    • Depuis mi-décembre 2023, les récoltes de la saison A ont démarré dans le nord-est et centre-est avec une production saisonnière estimée inférieure à la moyenne du fait des mauvaises conditions agro-climatiques observées durant le cycle cultural, mais aussi du fait de la réduction des surfaces emblavées au fil des campagnes due aux mouvements des populations dans les zones de conflits, lesquels réduisent l’accès des ménages aux champs et aux intrants agricoles. Cette situation réduit l’accès des ménages à la nourriture, ainsi que les disponibilités, face à une demande en perpétuelle croissance.
    • La poursuite des violences dans certaines provinces du pays continue à occasionner de nouveaux mouvements de la population en pleine période de la saison agricole A. Depuis le début de l’année 2023, plus de 2,8 millions de personnes se sont nouvellement déplacées en RDC portant le total à environ 6,5 millions de personnes déplacées dont 80 pourcents des déplacements sont dus aux attaques et exactions des groupes armés. Ces personnes qui se déplacent abandonnent leurs moyens d’existence et se trouvent ainsi exposé à l’insécurité alimentaire.
    • Le Franc congolais (CDF) connait une dépréciation continue sur le marché de change. Cette monnaie nationale a perdu 62 pourcents de sa valeur au cours des cinq dernières années (2018-2023) passant respectivement de 1630 à 2650 francs congolais pour un dollar américain, avec une économie extravertie et face aux effets de la guerre en Ukraine qui ont fait galoper les prix du fuel. Cette situation a eu des effets sur l’accès alimentaire pour les ménages pauvres. En effet, selon l’institut national des statistiques (INS), l’indice des prix à la consommation a augmenté de 77 pourcents durant la même période précitée. Ceci dénote d’une précarité avec des prix des denrées de base régulièrement au-dessus de la moyenne. 
    • Les bouleversements climatiques ont été observés à travers la montée des eaux du fleuve Congo qui a provoqué de vastes zones d’inondations dans certaines provinces de l’ouest (Tshopo et Tshuapa) où des villages et quartiers ont été submergés. Plusieurs milliers d’hectares de cultures ont été détruits. Selon les chiffres du gouvernement, on note environ 300 décès et 43 000 maisons écroulées, avec une destruction importante des infrastructures routières.  

    Citation recommandée: FEWS NET. République démocratique du Congo Mise à jour des messages clés Janvier 2024: Les conflits et les inondations continuent à exacerber l’insécurité alimentaire dans le pays., 2024.

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top