Rapport régional sur les marchés

Madagascar Supply and Market Outlook

Janvier 2018

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

Pays de présence:
1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Pays suivis à distance:
1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

Messages clés

  • Entre octobre et novembre 2017, une série d'évaluations du marché a été conduite dans le sud de l'Afrique par FEWS NET, en collaboration avec des partenaires nationaux et internationaux clés. Les résultats de cette évaluation à Madagascar ont été des apports importants pour ce rapport, car ils fournissaient une mise à jour du rapport sur les prévisions de l’offre et perspectives de marché de mai 2017. 

  • La production d'aliments de base à Madagascar était au-dessous de la moyenne en 2017. Ceci a été dû à une combinaison de facteurs, incluant le Cyclone Enawo dans les parties Nord-Est du pays, la sécheresse atypique dans beaucoup de régions du la partie nord, qui ont réduit le rendement des cultures dans les zones affectées. Les récoltes dans le sud de Madagascar, étaient près de la moyenne cette année, après des années consécutives de sécheresse. Au niveau national, les récoltes de riz et de maïs étaient approximativement de 11 à 21 pour cent au-dessous des niveaux de 2016 et 20 pour cent au-dessous de la moyenne sur cinq ans. La récolte de manioc a vu une reprise modeste, comparée à 2016, mais est restée de la même façon au-dessous de la moyenne.

  •  Les importations de riz ont continué à jouer un rôle important dans l'approvisionnement en nourriture de base en 2017. En réponse aux insuffisances extrêmes dans l’approvisionnement au niveau national, plus de 400.000 tonnes métriques (MT) de riz ont été importées pendant les dix premiers mois de 2017, c’est-à-dire, 78 pour cent au-dessus de la moyenne et le double du total des importations en 2016.

  • Les prix des aliments de base et des cultures de rente sont au-dessus de la normale. Dans des villes principales comme Antananarivo, Toamasina et Antsirabe, les prix du riz local et importé ont particulièrement augmenté depuis octobre 2017 et ont atteint plus de 2000 Ariary (MGA) par kilogramme. La récolte locale moyenne et la disponibilité des importations contribuent aux prix relativement stables dans le sud de Madagascar, structurellement en déficit.

  • Les prévisions projettent un climat pour une récolte plus favorable en 2017/18 qu’en 2016/17. L'intensité de la saison de cyclone, qui a commencé en novembre, aura probablement un fort impact sur les résultats de sécurité alimentaire et devrait continuer à être contrôlée étroitement.  

About FEWS NET

Le Réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine est l’un des principaux prestataires d’alertes précoces et d’analyses de l’insécurité alimentaire. Constitué par l’USAID en 1985 pour aider les décideurs à planifier pour les crises humanitaires, FEWS NET fournit des analyses factuelles  concernant quelque 35 pays. Les membres des équipes de mise en œuvre incluent la NASA, la NOAA, le département américain de l ‘Agriculture (USDA) et le gouvernement des États-Unis (USGS), de même que Chemonics International Inc. et Kimetrica. Vous trouverez d’autres informations sur notre travail.

  • USAID Logo
  • USGS Logo
  • USDA Logo
  • NASA Logo
  • NOAA Logo
  • Kilometra Logo
  • Chemonics Logo