Skip to main content

L’insécurité alimentaire persiste jusqu’aux récoltes de grande saison en avril

  • Mise à jour du suivi à distance
  • Madagascar
  • Janvier 2014
L’insécurité alimentaire persiste jusqu’aux récoltes de grande saison en avril

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Perspective projectée jusqu’en juin 2014
  • Messages clé
    • La sécurité alimentaire est en phase 3 (crise) pour la période janvier-mars due aux multiples chocs lors de la saison 2012/2013.
    • La sécurité alimentaire s’améliore à partir du mois d’avril jusqu’au mois de juin 14 (phase 1) vue la récolte du riz, du mais, et des légumineuses.
    • La lutte continue contre les criquets migrateurs dans les 17 régions infestées à partir des deux bases à terre mises en place en mois d’octobre 2013 (Ihosy et Tsiroanomandidy) par la Ministère de l’agriculture et FAO.

    ZONE

    ANOMALIES ACTUELLES

    ANOMALIES PROJETÉES

    Ouest et sud-ouest (Ambovombe, Morondava, Mahajanga)

    • Prix de manioc séché 80-300% au-dessus de ceux à la même période de l’année précédente.
    • Le prix continuera à augmenter et suivre la tendance saisonière jusqu’au pic des prix pour manioc séché en juin-juillet.

    Melaky, Menabe,  Amoron’i Mania en partie

    • Les attaques des criquets stades larvaires continuent malgré la lutte intensive menée par FAO.
    • Due au traitement, la menace des criquets dans les 2/3 du pays durant l’année 2014 dernière sera moindre et les dégâts seront moins qu’anticipé en octobre 2013

     


    Perspective projectée jusqu’en juin 2014

    La récolte de la première saison du riz a commencé en décembre et va se terminer en janvier. Puisque cette saison constitue une saison mineure, cette production peut servir les producteurs pour une courte durée et stabilisera le prix des aliments de base pour le mois de janvier. Jusqu’au présent, les instances d’inondation dues au passage des cyclones près de l’ile ont eu lieu dans différentes régions du pays; les facteurs de risque significatif sur la sécurité alimentaire (plus d’un cyclone dans une saison, passage au moment critique de la saison, force exceptionnelle, passage sur zone inhabitué) ne sont pas encore évoqués. FEWS NET continuera à suivre la situation en cas de changement de la situation.

    La lutte antiacridienne continue depuis octobre 2013, plus de 62,500 hectares sont traitées par des pesticides conventionnels. Cette  première campagne s’étalera jusqu’au mois d’aout 2014, dans les 17 régions infestées. Cette action diminue les attentes d’une perte à grande échelle de récolte de la grande saison 2013/2014. En général la situation est sous control par l’équipe de la FAO/Ministère de l’agriculture malgré l’infestation dans les zones intermédiaires entre Tsiroanomandidy et Ihosy durant la période de pluie (janvier – avril).

    Des différences existent dans les perspectives pluviométriques pour Madagascar. Tandis que le SADC prévoit des pluies normales à supérieur à la normale pour toute l’ile durant le période de janvier à mars, le Météo Madagascar prévoit des pluies normales à supérieures à la normale dans le sud, et des pluies suffisantes à inférieures à la normale pour le nord (tout pour janvier à mars). Avec ces signales mixtes et faibles, la base d’évidence pour formuler une hypothèse solide sur les pluies durant cette période outre que moyenne est faible. Même si les pluies sont en dessous de la normale, FEWS NET croit qu’elles seront suffisantes pour satisfaire les besoins agricoles afin d’avoir une production près de la moyenne.

    Sud de Madagascar, particulièrement le sud-ouest

    En décembre 2013, les prix de manioc  entre 80-300% au-dessus de ceux décembre 2012 ont été identifiés dans certaines zones dans le sud et l’ouest du pays, due probablement aux inondations qui fait des dégâts contre le manioc dans ces zones dans la première partie de 2013. Le manioc est un aliment de base majeur entre maintenant et les récoltes du riz en avril.

    Dans les zones ayant observé plusieurs chocs simultanés (pluies localement insuffisantes, criquets, impact du cyclone Harouna sur la disponibilité de manioc) en 2013 élaborés en plus de détail dans le rapport FEWS NET pour Madagascar en octobre 2013, certaines zones du sud-ouest resteront en Phase 3 (Crise) jusqu’à la fin de la période de la soudure qui se termine typiquement au début de mars. Les perspectives pour des pluies suffisantes et le traitement anti-acridien actuellement en cours soutiennent la perspective d’une récolte de la grande saison plus proche à la moyenne, et une amélioration de la sécurité alimentaire, qui sera Phase 1 (Minime) durant la période de la récolte principale d’avril à juin.

    Figures

    Figure 1

    Source:

    Dans le suivi à distance, un coordinateur travaille d’un bureau régional avoisinant. En comptant sur les partenaires pour les données, le coordinateur applique l’approche de développement des scenarios pour faire l’analyse et élaborer les rapports mensuels. Comme les données peuvent être moins disponibles que dans les pays avec des bureaux de FEWS NET, les rapports de suivi à distance peuvent montrer moins de détail. Pour en savoir plus sur le travail, clique ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top