Skip to main content

Des prix alimentaires et des niveaux d’endettement supérieurs à la moyenne meneront à l’insécurité alimentaire de Stress à partir d’octobre

  • Mise à jour du suivi à distance
  • Madagascar
  • Août 2014
Des prix alimentaires et des niveaux d’endettement supérieurs à la moyenne meneront à l’insécurité alimentaire de Stress à partir d’octobre

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Perspectives projetées jusqu’en décembre 2014
  • Messages clé
    • Une bonne production rizicole nationale est prévue cette saison, avec des récoltes moyennes de maïs/légumineuses en mars/avril dans le sud. Par conséquent, l’insécurité alimentaire aiguë devrait rester Minimale (Phase 1 de l’IPC) au moins jusqu’à la fin septembre.

    • Dans les zones du sud et du sud-ouest qui avaient subi aux multiples chocs en 2013, les prix élevés et des niveaux d’endettement supérieurs à la moyenne mèneront probablement à une insécurité alimentaire aiguë de Stress (Phase 2 de l’IPC) chez les ménages pauvres à partir d’octobre. 

    • Un début normal des principales activités agricoles saisonnières et des précipitations moyennes en 2014/2015 sont prévus actuellement pour octobre/novembre.

    ZONE

    ANOMALIES COURANTES

    ANOMALIES PROJETÉES

    Sud de Madagascar (Amboasary, Toliara)

    Les prix du manioc sec sont 47 pour cent plus élevés que l’année précédente.

    Les prix du manioc séché devraient rester nettement supérieurs à la moyenne sur deux ans, limitant l’accès des ménages à leur denrée de base préférée.


    Perspectives projetées jusqu’en décembre 2014

    Les zones préoccupantes essentielles à Madagascar continuent à être certains districts dans les Régions d’Atsimo Andrefana et d’Androy dans le sud et le sud-ouest, y compris Ampanihy, Betiocky, Tsihombe, Beloha et Bekily, en raison des effets à plus long terme de stratégies négatives, comme par exemple des emprunts plus élevés que d’habitude, utilisées pour s’adapter aux multiples chocs qui avaient eu lieu au cours de 2013.

    Les efforts de traitement pour la première année de la campagne contre les criquets de la FAO et du ministère de l’Agriculture sont pratiquement terminés, puisqu’aucune reproduction de criquets n’a lieu au cours de la période sèche de l’hiver, de juillet à septembre. Un suivi et des traitements localisés possibles peuvent avoir lieu à partir d’une base aérienne qui restera ouverte. La campagne sur trois ans est financée présentement aux deux tiers, et la seconde année de traitement devrait commencer en octobre 2014.

    Les prévisions suggèrent une probabilité de 56 pour cent qu'un El Niño se développe en septembre et dure au moins jusqu'en décembre. Les informations historiques sur la pluviosité ne fournissent pas d’indication claire sur l’impact des événements de El Niño à Madagascar. En se basant sur les prévisions de l'IRI, FEWS NET suppose que la pluviosité sera proche de la moyenne dans l’ensemble de l’île.

    Districts de préoccupation dans les Régions d’Atsimo Andrefana et d’Androy

    Les prix du manioc sec, une denrée alimentaire de base essentielle dans ces zones, ont continué à baisser par rapport à leur niveau maximum en mai pour se rapprocher des niveaux des années précédentes, mais ils demeurent toutefois supérieurs à leurs moyennes sur deux années de jusqu’à 47 pour cent sur les principaux marchés dans le sud. Avec une disponibilité alimentaire accrue grâce aux récentes récoltes de manioc, ainsi que les récoltes de maïs et de légumineuse de mars à mai qui marquent habituellement la fin de la période de soudure dans le sud, la majorité des ménages dans les zones de préoccupation du sud peuvent satisfaire à leurs besoins alimentaires et non alimentaires de base, et sont actuellement dans une situation d’insécurité alimentaire aiguë Minimale (Phase 1 de l’IPC), qui devrait durer jusqu’à la fin septembre. 

    Néanmoins, dans la mesure où beaucoup de ménages pauvres avaient emprunté plus que d’habitude pendant la période de soudure, ces ménages devront rembourser les prêts avec le début de la récolte de manioc en août, et cette année, peu avant d’autres dépenses, telles que les frais de scolarité qui doivent également être payés. En outre, il est probable que les ménages seront confrontés à des augmentations de prix saisonnières pour le maïs et à des prix du manioc qui continuent à être supérieurs à la moyenne sur deux années. Ensemble, ces facteurs pourraient contribuer à une période de soudure démarrant deux mois plus tôt que d’habitude, et les ménages pauvres pourraient faire face à des déficits de protection des moyens de subsistance et à une insécurité alimentaire aiguë de Stress (Phase 2 de l’IPC) d’octobre à décembre 2014. 

    Figures Calendrier saisonnier pour une année typique

    Figure 1

    Calendrier saisonnier pour une année typique

    Source: FEWS NET

    Figure 2

    Source:

    Dans le suivi à distance, un coordinateur travaille d’un bureau régional avoisinant. En comptant sur les partenaires pour les données, le coordinateur applique l’approche de développement des scenarios pour faire l’analyse et élaborer les rapports mensuels. Comme les données peuvent être moins disponibles que dans les pays avec des bureaux de FEWS NET, les rapports de suivi à distance peuvent montrer moins de détail. Pour en savoir plus sur le travail, clique ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top