Key Message Update

Résurgence des conflits dans les bassins de production agricoles du Nord-Kivu et du Sud-Kivu

Mai 2019

Mai 2019

Carte des résultats estimés plus probables de la sécurité alimentaire, octobre 2018 à janvier 2019: Crise (Phase 3 de l'IPC)  en l'Est et la region des Kasai, Stress (Phase 2 de l'IPC) dans le sud est. Minimale (Phase 1 de l'IPC) dans le nord

Juin - Septembre 2019

Carte de la Sécurité alimentaire courante, février 2019: Minimal (Phase 1 de l'IPC) dans le centre-nord et sud, Stress (Phase 2 de l'IPC) dans le sud-est et partis de l'est et le centre-sud, Crise (Phase 3 de l'IPC) dans parts de l'est, nord-est et centre

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Non cartographié
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire. FEWS NET ne cartographie que l’est de la RDC.

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Non cartographié
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire. FEWS NET ne cartographie que l’est de la RDC.

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

Pays de présence:
1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Pays suivis à distance:
1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Non cartographié
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

Messages clés

  • Selon les prévisions climatiques de la NOAA, les précipitations sur la RDC bimodale dans l’Est seront inférieures à la moyenne jusqu'à la fin de la saison B (janvier à juillet) en cours dans le Nord-est et Centre-est avec un cumul de 90 pourcents de la normale. Cette situation présage des récoltes moyennes spécialement pour les vivriers dans le Rutshuru et le Masisi au Nord Kivu. 

  • Au cours des trois derniers mois, différents groupes armés multiplient des attaques et des exactions dans les territoires de Masisi et Rutshuru au Nord-Kivu, tandis que dans les territoires voisins (Beni et Lubero), on observe une perturbation globale des activités agricoles et un accès limité aux moyens d’existence par les populations. Cette situation pourrait compromettre la production agricole dans cette partie de l’Est considérée comme grenier agricole de la région.

  • Les affrontements inter-ethniques qui continuent entre les Banyamulenge et Banyindu dans la commune de Minembwe, province du Sud-Kivu, ont occasionné le déplacement d’environ 20,000 ménages depuis mars 2019, abandonnant leurs moyens d’existence. Cette situation arrive en période charnière de transhumance pour les éleveurs et de préparation de récolte pour les agriculteurs en cette saison B en cours, ce qui rendrait la période de soudure plus précoce que d’habitude.

  • En dépit des efforts du gouvernement et des acteurs humanitaires, la maladie à virus Ebola dans la partie Nord-est du pays persiste, le mécanisme de riposte est saboté par certains groupes armés y opérant. On note, à ce jour, l’augmentation des nouveaux cas confirmés qui va d’une moyenne de deux cas par semaine au premier trimestre à huit cas par semaine actuellement. Cette situation réduit la participation des ménages aux activités agricoles et présage court terme, des faibles disponibilités alimentaires dans cette région.

  • La poursuite des activités des grandes récoltes de la campagne agricole 2018-19 dans la partie Sud-est du pays coïncide à l’interdiction d’importation du mais de la Zambie, ce qui limitera les disponibilités pour ce produit    dont la dépendance à la Zambie est estimée à 70 pourcents.  Cela pourrait faire augmenter les prix du maïs sur les marchés du Sud-est et limiter son accès aux ménages.

About FEWS NET

Le Réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine est l’un des principaux prestataires d’alertes précoces et d’analyses de l’insécurité alimentaire. Constitué par l’USAID en 1985 pour aider les décideurs à planifier pour les crises humanitaires, FEWS NET fournit des analyses factuelles  concernant quelque 35 pays. Les membres des équipes de mise en œuvre incluent la NASA, la NOAA, le département américain de l ‘Agriculture (USDA) et le gouvernement des États-Unis (USGS), de même que Chemonics International Inc. et Kimetrica. Vous trouverez d’autres informations sur notre travail.

  • USAID Logo
  • USGS Logo
  • USDA Logo
  • NASA Logo
  • NOAA Logo
  • Kilometra Logo
  • Chemonics Logo